Vos commentaires

Ce site est fait pour favoriser les échanges et donc permettre de comprendre les situations tellement différentes que nous vivons.

La vieillesse n'est pas uniforme et nous devons prendre en compte la diversité de nos cas. Nos joies, nos peurs, nos envies...

Vous trouverez dans cette page les différents commentaires que nous laissent les participants du CNaV.

Si vous souhaitez laisser vous aussi un commentaire qui sera anonymisé, vous pouvez l'écrire dans la zone texte de la page adhésion : cliquez ici

9 janvier 2023
Heureusement que je suis abonnée à siné mensuel. C'est grâce à eux que je peux vous contacter.
Je fais quoi maintenant pour aider ?

9 janvier 2023
74 balais et tout baigne ... pour le moment ! 
C''est une amie, Cathy , qui m'a donné l'information de votre existence.

8 janvier 2023
Bonjour, votre démarche répond totalement aux questions et désirs dont mes amies et moi parlons régulièrement. Ma mère est en Ehpad depuis un an et je ne souhaite pas finir mes jours dans ce genre d’établissement, je ne souhaite pas non plus être une charge pour ma famille. Je veux être sûre d’être traitée avec respect jusqu’à la fin même si ma tête ne suit plus. Merci pour votre engagement. Je vais transmettre votre, notre message. Vive les vieux ! J’ai 60 ans !😁

6 janvier 2023
Bonjour,
j'habite proche de Clermont-Ferrand, retraité depuis peu, j'ai pris connaissance du comité par l'intermédiaire de mon épouse et je souhaiterais faire partie des actions du comité.

6 janvier 2023
Agée de 65 ans, Je réside en Guadeloupe et je suis intéressée par votre association afin de favoriser les échanges. Mon fils étant propriétaire sur Paris, j'ai donc la possibilité de me rendre sur Paris et participer aux différentes manifestations de l'association et peut-être pourquoi pas y apporter ma contribution.

5 janvier 2023
Bonjour,

Je me sens concernée par votre démarche courageuse de faire évoluer l'image de la vieillesse dans notre société. 
Cette simple phrase me motive, à 61 ans, pour avancer avec vous dans la direction de relations humaines plus respectueuse de l'âge.
Merci pour votre beau projet.
Bien cordialement.
Emmanuelle 

1 janvier 2023
J'ai découvert le site du CnAV et suis très intéressée par la démarche. Professeure émérite, géographe, je souhaite suivre vos réflexions et actions.
Catherine 

1 janvier 2023
Bonjour,
J'ai écouté avec intérêt et enthousiasme Véronique FOURNIER parler du CNaV . 
J'ai consulté le site et j'y ai trouvé des infos qui correspondent à ce que je recherchais . Malheureusement toutes les activités, conférences ou rencontres se font à Paris ou en région parisienne . Savez-vous qu'il existe des vieux aussi en régions ? Il me semble qu'il y a un.e. correspondant.e. à Romans mais y-en-a-t-il un.e en région grenobloise ? D'avance merci pour vos réponses et merci d'avoir eu l' initiative de créer le CNaV .

31 Décembre 2022
Bonjour,
Suite à une recherche d'infos sur le vieillissement des personnes âgées, j'ai atterri sur votre site et ce que j'ai lu m'a beaucoup enthousiasmé.
C'est bien la première fois où le mot vieux que j'utilise depuis quelques années et qui choque des vieux et des plus jeunes, j'ai 62 ans, soit non seulement utilisé mais aussi bien assumé.
J'ai travaillé dans le Médico-Social et je me suis occupée de personnes vieillissantes... vieilles et actuellement je fais des recherches pour ma maman de 82 ans qui perd son autonomie.
Je suis toujours très étonné qu'en France en 2022 très peu de sites revendiquent et s'engagent à valoriser et à proposer des initiatives qui mettent en valeur le potentiel des vieux.

Je souhaite adhérer à votre conseil national autoproclamé de la vieillesse.
A bientôt.

29 Décembre 2022
Bonjour, bravo pour la présidente que je viens juste d'écouter sur France Bleu. Je réside dans le Vaucluse et je souhaite participer à un habitat collectif collectif s'il existe ou à sa création s'il n'existe pas. Bonne fêtes de fin d'année. Michel

29 Décembre 2022
Heureusement j’ai un e-mail !

J’habite depuis 20 ans un village à 25km de Strasbourg où j’ai grandi travaille milite pendant 50 ans… sans voiture je serais loin de tout pas de commerce pas de bus …. Suis heureuse dans ma maison mon jardin avec mon chien mais si je ne peux plus conduire ???

29 Décembre 2022
Après l'écoute d'une interview sur France bleue, je partage vos inquiétudes quant aux moyens laisses aux vieux pour survivre dans cette société.

29 Décembre 2022
Bonjour 
J'écoute à l'instant France Bleue et Véronique Fournier... la thématique des "vieux" m'intéresse et me parle... c'est un "jeune" sujet à faire mûrir.

29 Décembre 2022
Bonjour 
Je viens d’entendre parler de votre mouvement et je serais intéressée pour y participer et pour vous aider 
J à habite aux Sables d ‘Olonne oui je pense il y a beaucoup,de chose à faire
J ai 68 ans et je suis à la retraite depuis 5 ans 
J ai fait ma carrière en collectivité locale en tant que DSI
Merci à l’attention que vous prêterez à ma demande .
Cordialement 
Frédérique 

25 Décembre 2022
CHABADA, Coopérative d'HAbitant.e.s BAtisseur.se.s D'Avenir, est un projet de coopérative d'habitants pour "vieux" à Lyon 8.
Comme nos amis et camarades coopérateurs de CHAMAREL et des BOBOYAKAS, nous participerons au contre salon d'octobre 2023. Nous souhaitons pouvoir y présenter ce mode d'habitat et son intérêt pour vivre les années de veillissement.

25 Décembre 2022
Avocat à la retraite,et conciliateur de justice en exercice, je suis de tout cœur avec vous.

24 Décembre 2022
J'essaie de vivre ma vieillesse le plus librement possible, de l'assumer pleinement, de bien vivre et de bien mourir quand le temps viendra.
Votre mouvement m'intéresse au plus haut point.

21 Décembre 2022
J'ai 71 ans, en retraite depuis 10 ans et assez active (représentante depuis 12 ans des 40 000 locataires d'un bailleur social départemental, je suis aussi peintre amatrice, trésorière de mon syndicat de retraités...). Mes parents dont je m'occupais beaucoup viennent de mourir à 18 mois d'intervalle, chez eux, l'un à 95 ans et l'autre à 96 ans, ils ont pu rester chez eux car j'avais pu mettre en place beaucoup d'aides à domicile (des personnes et du matériel).
Je vis seule et ma famille proche vit à 250 km, je me préoccupe donc de mon devenir si ou quand je ne serai plus totalement autonome. En vue de ne pas compter ou de ne pas nous reposer sur cette aide familiale, depuis des années, avec quelques amies nous avons créé une petite association pour créer un habitat participatif afin de nous entraider. Pour nous cet habitat devrait être intergénérationnel et mêler locataires HLM et propriétaires.
Cependant notre projet avance difficilement, et je partage votre slogan "Rien par les vieux sans les vieux", c'est ce qui pose le plus problème : on veut bien "penser pour nous" mais nous associer, ça c'est une autre histoire !

20 Décembre 2022
Je souhaite devenir membre du CNaV. Bravo pour cette initiative! Je serais enthousiaste de partager les idees et de contribuer a l'evolution de votre projet (quoique de l'autre cote de la Manche!) Je suis chercheuse a l'universite de Newcastle (UK) et co-directrice du centre de recherche sur le vieillissement et l'inegalite (https://www.ncl.ac.uk/ageing-inequalities/) Ce centre est pluridisciplinaire, et nous sommes en contact avec des 'seniors' qui nous conseillent. Mes propres recherches concernent les representations culturelles de la vieillesse - la visibilite (et l'audibilite) des seniors (nom qui me trouble, mais on n'a pas le temps ici de se lancer dans le probleme immense de la terminologie) et surtout les conditions de vieillir pour les femmes. Je voudrais rester au courant de l'evolution de votre association, y participer si possible, et assister au Contre-Salon prevu pour october 2023. Sera-t-il possible pour les non-Francais(es) d'y participer? Je voudrais preparer un rapport sur ce Salon, et y faire des contacts pour etablir des liens internationaux. Merci encore pour cette initiative passionnante!

20 Décembre 2022
Bonjour,
J'adhère à votre "façon de voir" la vieillesse et je souhaite suivre vos informations.

19 Décembre 2022
Je souhaite recevoir vos informations.
Je suis psychologue à l'EHPAD La Madeleine de Bergerac et votre collectif est très intéressant.

18 Décembre 2022
Bonjour, je me permets de partager mon ouvrage paru aux éditions l'harmattan en septembre 22. "vieillir ? même pas peur!"
Pour oser parler de la vieillesse, de la dépendance et de la mort...
https://www.editions-harmattan.fr/livre-vieillir_meme_pas_peur_genevieve_blaise-9782140275296-74025.html

18 Décembre 2022
Bonjour,
J'habite près de Nantes, j'ai 73 ans, et je suis intéressée par votre association. Notamment si quelques rencontres ont lieu sur ma région ...
Cordialement,
Bernadette

18 Décembre 2022
Bonjour,
Vivement intéressée par votre démarche. 68 ans et ancienne cadre Cpam de Lyon. Suis assez disponible et mobile en transports en commun. 
Longue vie au CNAV 😉

18 Décembre 2022
Bonjour, je viens de terminer un parcours de reconversion professionnelle pour mettre dorénavant mon énergie, mon expérience et mes qualités humaines au service de projets visant à changer le regard que porte la société sur "les vieux et les futurs vieux/vieilles". Je suis très intéressée par votre démarche et aimerais suivre vos actions et votre actualité. D'avance merci! Sylvia

16 Décembre 2022
J ai 73 ans et suis encore en bonne forme et adhère à tous les points que vous avez développés . Surtout pas de ghettorisation jeunes /vieux mais circulation entre les différentes générations qui est source de richesse mutuelle.

15 Décembre 2022
Bonjour,
Je souhaite être informé des différentes actions de votre association. J'ai 77 ans, kiné en retraite. J'ai été écoutant à SOS Amitié puis président d'une association d'accompagnement en soins palliatifs. Je souhaite participer activement à votre association. Le problème c'est que je vis par moment sur Nancy et à d'autres dans un petit village de Bourgogne. Cependant je suis très mobile. Enfin je suis très impliqué dans la spiritualité et termine en ce moment un livre dans ce domaine : "d'homme à Homme". Cependant je vois que je n'ai personne à contacter dans ma région. Je reste ouvert pour participer de près ou de loin à votre projet.
Merci pour votre initiative,
Cordialement,
Alain 

14 Décembre 2022
Merci bcp pour tout ce que vous faites pour changer l mage des vieux et aussi les LGBT.Bonnes fetesde fin d annee à vous Alain 

9 Décembre 2022
Curieux et envie d’agir me pousse à vous contacter et espère que votre démarche débouche sur des rencontres, des actions militantes.
Michel

9 Décembre 2022
"Bonjour J'habite à Sceaux dans le 92 êtes-vous représenté dans un périmètre proche ?

9 Décembre 2022
"Adhérent au CNaV" , bien que n'ayant aucune compétence spéciale , grand-père de 78 ans , je serais à première vue intéressé de participer à un groupe d'actions" mobilités".
Bien cordialement.
Daniel 

9 Décembre 2022
Je viens de lire l'article de Marie de Hennezel dans le Midi Libre de ce jour... Enfin le signifiant VIEUX à l'ordre du jour !

9 Décembre 2022
J'adhère profondément à votre démarche, sur le fond et sur la forme ! Future vieille de 57 ans, je souhaite vieillir autrement que ce que la société française actuelle me propose, et contribuer à ce qu'il en soit ainsi pour les vieilles et vieux actuels et futurs. Je souhaite moi-même présenter à ceux qui me fréquentent une vision de la vieillesse qui donne envie au lieu de repousser, car chaque âge a ses plaisirs et ses bonheurs ! bravo à vous pour la création du CNaV
Véronique

9 Décembre 2022
J'ai entendu Mme Véronique Fournier le samedi 26 novembre dernier à l'UNESCO, nous parler du conseil national autoproclamé de la vieillesse, lors de la table ronde "La vieillesse a de l'avenir". L'idée d'associer les vieilles et vieux aux prises de décisions qui les concernent, m'intéresse et je souhaiterais pouvoir y participer.
Merci pour cette belle initiative.
Daniele

9 Décembre 2022
Bonjour,
je vous ai entendue à l'Université de la Terre et j'ai été sensible à votre projet, moi même étant une vieille de 70 ans. je suis intéressée par comprendre comment vous fonctionner pour peut être contribuer, si je sens que je peux apporter quelque chose.
merci en tous cas pour les sujets importants dont vous vous emparez.

7 Décembre 2022
Est- ce que dans l’esprit du CnAV, l’association/adhésion participation à la réflexion de jeunes au comité est envisagée, souhaitée ? Uniquement pour éviter le sectarisme. Car, de mon point de vue, des vieux pour penser la vieillesse… oui… Des vieux en groupuscules c’est plus délicat non ? Je ne le sentirai pas t’es à l’aise à *manifester* au sens d’une revendication qui enferme… Ai je bien compris l’esprit du CnAV ? J’ai une tendance à penser aussi l’intergénérationnel (ce, bien au delà de la visite de lycéens en Ehpad…), t’oit an partageant le fait que prendre un billet sncf ( et contacter que les lettre du dossier ne permettent pas à la sncf de retrouver le billet… est désolant de temps passe à ces conneries) ou voir une très vieille un jour en gare m’alerter pour savoir où elle doit courir pour attraper son TGV avec 2min chrono pour descendre et remonter des Escalators… et me voir désemparée de cette situation ce jour là, la prendre par le bras et rater mon propre train…alors oui les vieux ont besoin d’un monde plus à leur hauteur et image, et intention et état psychique, intellectuel et physique… qui ralentisse peut être aussi tout le monde?
Emmanuelle

5 Décembre 2022
Bonsoir

Je me retrouve dans les valeurs du CNaV et le concept "les vieux nous parlons pour nous". En effet nous sommes des adultes capables de se construire une image qui fait de nous des être capables de décider en fonction de ce que nous sommes et nous voulons. J'agis pour que nous puissions choisir notre lieu de vie et notre façon de vivre en fonction de ce que nous sommes et de notre état physique ou mental accompagnés si nécessaire en fonction de nos besoins, de nos désirs, de nos envies.
Jean-Pierre

5 Décembre 2022
Je m’intéresse beaucoup à la question de la vieillesse, et notamment a la vieillesse des femmes. C’est l’objet de la petite association que je préside : Femmes à la Une.
Je souhaite vivement rejoindre le CNAV
Très cordialement 
DLC

3 Décembre 2022
Bonjour

Mon épouse et moi-même avons lu avec intérêt l'article du huffington post "les joies du numérique dans les transports publics quand on est vieux".
Un de nos enfants vit à LONDRES. Nous sommes allé le voir.Les transports londoniens (transport for london TFL) ont mis en place un système très facile (pour nous ... +/- 65ans).
"OYSTER" (« The world is your oyster », signifie « Le monde vous appartient ») est un système de lecture de cartes diverses. Nous avons payé tous nos trajets (train de banlieue, métro, bus) DIRECTEMENT avec notre carte bleue. Juste un "plip"!!!
C'est le moins cher des systèmes (pour l'utilisateur) et c'est le plus simple ( CB ou Smartphone ou carte oyster) juste à poser sur la borne. On plipe à l'entrée ; on plipe à la sortie!! et c'est tout ! 
Nous n'utilisons plus la SNCF car c'est trop compliqué. Nous utilisons donc notre véhicule diesel !!! Super! la SNCF et la RATP ont dématérialisé dans un but écologique !!!

Félicitations de vous battre pour essayer de garder un peu de service face à la complication (automatisation??) des services (divers; pas que publics!!). Les jeunes n'osent pas dire quand ils sont largués !!!

3 Décembre 2022
Enfin ! Une voix qui peut se faire entendre.
Merci.

3 Décembre 2022
Médecin biologiste retraitée depuis 2020 , je suis très intéressée et motivée à l'idée de rejoindre ce groupe de travail sur la "vieillesse", et de participer activement au process

3 Décembre 2022
Bonjour, 
Je viens tout juste de découvrir votre existence et vos points de vue emportent mon adhésion 
Que puis-je faire ?
J'ai 69 ans, retraitée de la fonction publique d'état, citoyenne lamda mais éveillée.

29 Novembre 2022
Bonjour,
Votre initiative est bienvenue, j'espère que nous serons de plus en plus visibles, compris, écoutés. À quand la création d'un réseau social CNaV ? Une antenne à Nantes ou St Nazaire est-elle possible ? J'aimerais rejoindre un groupe ou participer à des travaux en région Loire Atlantique.
Merci !

29 Novembre 2022
Bravo pour votre initiative. Je viens d'avoir 85 ans. J'avais la chance de pouvoir continuer à travailler (je suis chercheure) et je ne me suis rendu compte de "ma vieillesse" qu'avec le COVID. J'étais indignée par les propos sur les vieux. Je lis maintenant le livre de Geneviève et j'ai envie d'autres contacts.
Françoise

29 Novembre 2022
J ai entendu parler de.votre conseiller.a.l.occasion de l intervention de Veronique Fournier à l université de la Terre.
Ce sujet est au cœur du vivre ensemble et clés pour les années à venir.
Je vis proche de parents vieillissant et m interroge sur leur avenir et le mien par la.meme occasion.
Je souhaite pouvoir tenter en participant à votre conseil de changer les choses et faire des vieux de véritables acteurs de la société ce qu ils ne sont plus aujourd hui helas.

28 Novembre 2022
Bonsoir,
Directrice d’hôpital en retraite, j’ai 69 ans et suis très engagée dans la vie associative.
Je soutiens la démarche du CNaV et souhaite être informée de ses activités.
Christine

28 Novembre 2022
Très intéressée par votre démarche, je viens de découvrir votre initiative et désire rejoindre votre association.

28 Novembre 2022
Bientôt 3/4 de siècle, veuf depuis près d’un an, pas facile de redémarrer. La retraite m’a donné le temps de m’investir à la Cimade jusqu’à la maladie de mon épouse. Je compte bien reprendre une vie sociale à présent, je veux que ces années qui me restent soient encore utiles. Simplement, je me suis aperçu qu’être vieux oblige à changer de braquet, et à surmonter toutes les épreuves stupides qui semblent destinées à nous faire renoncer - l’exemple type est la numérisation kafkaïenne de toutes les démarches. Bref, y’a encore du boulot ; donc je vous rejoins.

28 Novembre 2022
Retraitée de 75 ans, je souhaite en savoir plus sur vos actions et pourquoi pas agir à vos côtés.

28 Novembre 2022
Bonjour,

Je suis engagé dans une SCIC qui permet de prévenir l'isolement, et je souhaite adhérer à votre mouvement qui porte des valeurs communes aux miennes, et à celles de l'entreprise dans laquelle je m'investis.

Bien vieillissant,

Yann

28 Novembre 2022
Bonjour
Super votre initiative ! Je partage complètement !  
Merci de me tenir informée de la suite des actions et interventions.
Bien cordialement d'une vieille
Nadine 

27 Novembre 2022
La tribune /débats dans Le Monde m'a fait découvrir votre association que je souhaite rejoindre étant vieille moi-même et de plus en plus indigne !

27 Novembre 2022
Bonjour,
j'adhere totalement à votre credo "rien pour les vieux sans les vieux"
Une vieille

27 Novembre 2022
J accompagne ma mère 94 ans qui vit en epahd . J ai 68 ans et je découvre que tout est à inventer en ce qui concerne le regard portée sur cette tranche d âge de notre vie ; la vieillesse. On a longtemps considéré que l enfance n était qu un passage pour accéder à l âge adulte ! On s est rendu compte de l erreur : l enfance est une tranche de vie de l homme, à part entière. Pourquoi la notion de vieillesse ne serait elle pas , elle aussi à reconsiderer ?

27 Novembre 2022
Bonjour, 
Actuellement âgée de 68 ans, en retraite, je partage bien évidemment les préoccupations de votre collectif dont je souhaiterai suivre le mouvement. Je réside à Paris et dans la Nièvre une bonne partie de l'année, région qui ne semble pas avoir de représentant .
Je vous remercie de m'informer de vos actions.
A vous lire.
Très cordialement.
Sylviane 

27 Novembre 2022
Cette association me paraît vraiment nécessaire. Il faut la faire connaître aux jeunes.

27 Novembre 2022
Bonjour, j'ai découvert ce mouvement aux Rencontres de la terre 2022, et je le trouve ...formidable tant sur le fond (Rien pour les vieux sans les vieux!) que sa forme (organisation horizontale). J'ai 64 ans, suis parisienne et j'aimerais beaucoup contribuer ; j'ai déjà noté les rencontres des 21 et 22 janvier sur le thème de la fin de vie, un sujet crucial pour moi si je veux vivre vieille et heureuse ! Bravo à vous.

27 Novembre 2022
Bonjour,
J'ai eu la chance d'assister à l'Unesco hier à la table ronde "la vieillesse a de l'avenir" avec Véronique Fournier et ainsi etre informé de l'existence du CNaV.
Je trouve tout a fait intéressant cette prise de parole organisée et réfléchie des "vieux" et je suis intéressé par recevoir les newsletters.
Membre d'une association qui regroupe des retraités souhaitant etre actifs (https://oteci.asso.fr), je suis aussi motivé par le "contre salon des seniors" 
Bien cordialemen

27 Novembre 2022
Vieux (69...), geek et brasseur amateur

27 Novembre 2022
Bonjour,
J'habite Paris er vos initiatives m'intéressent. J'aimerais y apporter ma modeste contribution.
Chaleureuses salutations
ccg

27 Novembre 2022
En soutien à votre belle initiative
Un vieux qui accepte de vieillir mais pas de se soumettre

27 Novembre 2022
A Véronique que j'ai eu grand intérêt à écouter hier à L'université de la Terre.

Bonjour Véronique,

J'ai très envie de mieux connaître votre vision et votre association. Je travaille sur la longévité heureuse et j'accompagne (formation et coaching en cuisine, diététiques traditionnelles) des chefs de cuisine autour de l'énergie à table. 
Formée au Japon, je me suis intéressée aux régimes alimentaires au sein des zones bleues et plus précisément à Okinawa.
Je donne aussi des conférences sur le sujet des secrets de longévité en Asie.
Aujourd'hui je travaille surtout avec ELIOR, en parallèle de la petite enfance et de la vie au travail. Je suis très intéressée par votre salon "off" évoqué hier. J'aimerai beaucoup y intervenir si mon travail vous intéresse.

Je vous communique mon site internet: www.wayo-paris.com

Au plaisir d'avoir de vos nouvelles. Et merci pour votre engagement...

Emilie 

27 Novembre 2022
Medecin ophtalmologiste aujourd'hui à la retraite , j'ai toujours été sensible à la perte d'autonomie consécutive à des déficiences visuelles; la DMLA de plus en plus présente chez les "vieux" se surajoute et accentue le sentiment de "dépendance" .
J'étais aux journées de l'Université de la terre et je me suis sentie très proche de l'analyse de Madame Véronique Fournier . 

27 Novembre 2022
Bonjour 
Je viens d'entrer dans le monde de la retraite ...
Je continue ma profession de psychologue et d 'enseignante de psychologie dans un centre de formation mais je me pose des questions sur le regard et la place des retraités dans notre société. Je souhaiterai participer à cette réflexion en étant plus engagée que spectatrice du temps qui passe.
Bien cordialement 
Martine 

27 Novembre 2022
Bonjour,
J'ai 65 ans, vit à Chambéry, Savoie. Votre action que je découvre par le site du Monde m'intéresse. Vivant seule et bien comme cela (trois filles élevées et aimées), cette nouvelle vie me semble riche de promesses et de découvertes et, journaliste de profession, je reste très attentive et curieuse au monde. Votre initiative ne pouvait que susciter mon adhésion. Amitiés
Nathalie

27 Novembre 2022
Bonjour,
L'article paru dans le Monde aujourd'hui m'a interpellée, et éclairé ma confuse impression d'exclusion des aînés dans tous les domaines de la vie sortis de l'aspect médico social. A 58 ans, je réalise seulement maintenant combien la sagesse, l'expérience, la connaissance, et aussi l'humanité et la diversité se voient gommées et tues quand l'âge progresse. Quel paradoxe incroyable, quel aveuglement et auto-sabordage auxquels j'ai moi-même participé, inconsciente et pressée. Que de richesses et d'enseignements ignorés et perdus... Il est grand temps d'arrêter ce gâchis. Dépassons la paternalisation pour une véritable intégration respectueuse et authentique. Merci pour votre initiative de salut public !
Pascale

27 Novembre 2022
Bonjour, J'ai assisté au débat d'hier à l'UNESCO "La vieillesse a de l'avenir" et je souhaite recevoir les informations sur les actions menées par le CNaV. Bien cordialement.
Anne-Marie

25 Novembre 2022
Au ministère chargé de la Recherche, je me suis occupée des relations entre la Science et la Société. Lorsque j'ai quitté ces fonctions en 2015, j'ai publié chez Albin Michel un livre-pratique intitulé "Bientôt la retraite" rassemblant mes réflexions sur ce sujet. Entre Paris et la Bretagne (mon dernier livre s'intitule "La Bretagne terre de sacré"), je poursuis mes interrogations sur la meilleur manière d'être vieux dans le monde d'aujourd'hui et de demain "à l'heure des grandes transitions" (c'est à l'Université de la Terre que j'ai croisé Véronique Fournier). En Bretagne Nord (Plougrescant), un groupe informel organise des réunions autour de sujets concernant les EHPAD, la vieillesse etc... Les ateliers d'écriture que j'anime à Paris et en Bretagne sont résolument intergénérationnels, ouverts sur le monde et la littérature d'hier et d'aujourd'hui.
Aliette

25 Novembre 2022
Je viens de découvrir votre association à l'évènement de l'unesco. Je suis professionnelle de santé sur l'île de La Martinique. Les projets du CNAV sont très intéressants et je souhaiterai être informé, voir même assister à des réunions et peut être un jour créer une plate forme sur les Antilles. Merci à vous.
Marie aude

25 Novembre 2022
je suis concerné et intéressé par les sujets que vous traitez ,étant moi-même dans cette phase là de ma vie et dans les réflexions que vous abordez.
Philippe

20 Novembre 2022
Militant associatif de longue date et enseignant à la retraite je suis intéressé pour être mieux informé sur ce conseil autoproclamé de la vieillesse
Bernard

20 Novembre 2022
Bonjour, j'ai 74 ans , je suis avocat honoraire, docteur en droit , ancienne enseignante aussi en université, et portée uniquement sur le droit des personnes vulnérables adultes . Aussi je serai interessée pour participer à vos réunions , vous entendre, et peut être si vous le souhaitez vous apporter mes réflexions juridiques comme celles par exemple à la suite de la décision du conseil constitutionnel sur les directives anticipées en date du 10.11.2022;
Florence

18 Novembre 2022
Bonsoir,

Ravi d'avoir participé ce matin à la réunion de votre asso CNaV. 
J'en rêvais, vous l'avez fait. Je suis venu dès que j'ai pu.... Je n'ai pas été déçu.
Au départ, ce qui m'intéresse c'est l'Habitat Participatif - je suis maintenant en contact avec Anne Debret. 
Mais j'ai appris plein de choses sur les diverses questions de mobilités.

Encore merci et à bientôt. Beau week-end,

Marc 

18 Novembre 2022
Bonjour, j'ai 62 ans et je vais prendre ma retraite. Je souhaite participer à votre mouvement et fonder une antenne du CNaV dans le 91, à Bures-sur-Yvette où j'habite. J'ai déjà créé une association locale "jardin et partage" JardinàBY dont je suis président et qui regroupe près de 200 personnes.
Bernard

17 Novembre 2022
Je souhaiterai que le Gouvernement facilite les démarches administratives et prend en considération 
les services rendu des personne âgées pour leurs droits à la retraite sans souffrance et mettre des lieux
d'accueil dans chaque mairie.

Cordialement.

KASSIM

17 Novembre 2022
J'ai eu connaissance de votre association, par une information du 17.11.22 de l'Union Confédérale Retraité C.F.D.T.
Adhérent et militant C.F.D.T., depuis 1966. J'ai eu dans mon entreprise tous les mandats ( DP, CE, DS et principalement CHSCT où je me suis très investi). A l'extérieur, j'ai milité dans "le professionnel l'interprofessionnel". Elu aux prud'hommes pendant 18 ans, dès ma retraite en 2001, j'ai prolongé cette activité juridique, pendant 13 ans, pour mon organisation syndicale (conseiller juridique..formateur... défenseur syndical..), à 78 ans je milite encore à la CFDT retraités. Les problèmes étant souvent inter générationnels, je me suis investi dans le pacte du pouvoir de vivre, avec de nombreux militants retraités.
Dans un premier temps je souhaite être informé de vos activités et pourquoi pas, par la suite......
Amitiés
Jean-Marie

17 Novembre 2022
Bravo pour cette initiative et merci pour votre humour et votre ton décalé (mais dans le coup !)
Martine
68 ans 
Nice (ville de "vieux" dynamiques)

17 Novembre 2022
On voudrait ne pas se sentir concerné...Jusqu'à quand? dans le doute, je m'informe.

17 Novembre 2022
Je m'intéresse de près à tout ce qui concerne la retraite (notamment au mode de calcul des pensions carsat et complémentaire) 
Denis

10 Novembre 2022
En retraite ,encore active et en prise directe avec les problématiques liées aux vieillissement avec une belle-mère de 93 ans en Epadh et une mère de 92 qui vit seule dans sa maison, j'adhère à votre démarche et souhaite suivre et/ou participer à votre actualité.
Véronique

8 Novembre 2022
Très intéressée par vos publications et en recherche sur tous les domaines qui concernent le vieillissement dans le sens "tout ce que vous faites pour moi, sans moi, vous le faites contre moi" Gandhi

8 Novembre 2022
En tant qu'homme libre,je n'accepte pas ce monde technocratique qui veut nous traiter selon le principe de "tout pour les vieux,rien par les vieux",les despotes éclairés fussent -ils,restent des despotes.

8 Novembre 2022
Félicitations pour cette excellente initiative

3 Novembre 2022
Intéressée par votre réflexion et actions éventuelles ainsi que contacts en région.
Bien sincèrement
Marie Laure

3 Novembre 2022
qui se préoccupe des vieux isolés dns une région " désert médical ", sans médecin traitant. petites ( moyennes ) pathologies latentes ; sans mobilité ( bagnole ; train ; autres) ; piquouzés/covidés malgré eux ( avec séquelles), lorsqu'ils se sentent à l'approche du "grand soir", démunis en environnement hostile ( proche ) ; ne veulent pas " emmerder" leurs enfants; ont du mal à faire les choses matérielles , et ce , de + en + lentement ( mais le cerveau qui phosphore en accéléré ) ?

30 Octobre 2022
Âgée de 77 ans, ancienne présidente du Syndicat de la Magistrature, je suis toujours une militante active dans le secteur de la justice, des droits de l’homme, des populations précaires…
Simone

25 Octobre 2022
Bonjour, 
Votre thème annoncé de la mobilité m'intéresse au plus haut point : j'habite Montpellier, hélas pas au centre-ville. La Mairie "PS rebelle" a décidé d'exclure les voitures de la ville et de favoriser le vélo et le tram. Bonne idée ? Pas pour moi, à 75 ans. Le futur tram ligne 5 qui doit irriguer mon faubourg ne sera là que fin 2025 au plus tôt ! La ville étant un énorme chantier, les bus sont transformés en stock cars et mon dos n'y résiste pas. Quant au vélo, même électrique, ce n'est plus pour moi (j'en ai usé trois). 
Mes espoirs vont vers un véhicule électrique 3 roues, avec siège, autorisé à rouler sur les pistes cyclables. Hélas, même si j'en trouve à profusion sur Internet (Amazon, C Discount ou autres sites inconnus), impossible à trouver - et à essayer - chez un commerçant "physique". J'ai interrogé Vélocité, association cycliste de référence ici, et l'Etape, qui donne gratuitement des conseils aux personnes handicapées ou fragilisées. On ne me dirige que vers des scooters pour handicapés qui roulent à 9 km/h... 
Je suis donc, comme beaucoup d'autres vieux mais pas encore grabataires, dans un no man's land entre vélo et matériel pour handicapés. Les vieux encore un peu actifs comme moi n'ont droit ni à la parole, ni à des solutions adaptées.
J'avais souhaité intégrer l'antenne montpelliéraine du CNAV, mais la personne pressentie s'est désistée. Mon état de santé pose les limites de mon engagement...
Merci à vous pour toutes vos infos, votre parole, vos actions ! 

Annick 
Montpellier

24 Octobre 2022
Ai pris connaissance de votre association et de la charte à laquelle j'adhère totalement.
Je vis dans une résidence pour séniors autonomes que j'ai moi même choisie , décision
que j'ai prise de mon plein gré il y a 3 ans à 79 ans . Je voulais me rapprocher de ma fille
qui vit à Nanterre et fuir les hivers rigoureux de le Lozère . Je pourrai témoigner de mon 
expérience éventuellement 
Béatrix

24 Octobre 2022
Tout cela m'a bien plu... et fait sourire. Je me suis dit que si les instances politiques voyaient arriver les troupes du CNaV comme des soixante-huitards... "sur le retour", elles y regarderaient à deux fois avant de les envoyer paître.
Et puis c'est aussi le vecteur idéal pour obtenir enfin le droit de mourir dans la dignité.
Enfin j'arrive là par l'intermédiaire du CIS-H (Collège international des séniors Harmattan) qui offrira sans doute à plusieurs membres du CNaV l'opportunité de développer leurs talents de réflexion et d'écriture.
Muriel

22 Octobre 2022
bonjour, ne pas manquer l'étude produite par la Fabrique Spinoza, Préface de Véronique Fournier ... Vieilir heureux.  contact@fabriquespinoza.org Vieillir-Heureux-Innover-Et-Changer-Le-Regard-Pour-Une-Societe-Plus-Unie
J'ai participé pour le long temps de vieillissement 
Je demeure à votre disposition 

Amitiés 
Pierre 
retraité professionne

22 Octobre 2022
Bonjour, 
Je viens de découvrir l'existence de la CNaV en lisant la préface que Véronique Fournier a écrite pour l'ouvrage de Geneviève Delaisi, L’art d'accomoder la vieillesse. J'aimerais en savoir davantage.
Cordialement 
Marianne

22 Octobre 2022
Bonjour, ne pas manquer l'étude produite par la Fabrique Spinoza, Préface de Véronique Fournier ... Vieilir heureux.  contact@fabriquespinoza.org Vieillir-Heureux-Innover-Et-Changer-Le-Regard-Pour-Une-Societe-Plus-Unie
J'ai participé pour le long temps de vieillissement 
Je demeure à votre disposition 

Amitiés 
Pierre 
retraité professionnel

20 Octobre 2022
Bonjour, j'aime bien vos idées et votre ton ! Marie-Hélène

13 Octobre 2022
Bonjour,
je ne suis en retraite que le 31/12/22, à l'âge de 65 ans et j'ai bien l'intention de rester active!
Infirmière pendant 25 ans, j'ai accompagné beaucoup de vieux en Ehpad et surtout à domicile le plus longtemps possible. Je pense connaître un peu les freins familiaux, sociaux, physiques, ... qui limitent la vie à partir d'un certain âge...
Compagne depuis 22 ans d'un homme qui a 20 ans de plus que moi, je peux témoigner qu'il est possible de rester dynamique et engagé dans la vie. Sylvie

13 Octobre 2022
Bonjour
J'ai 69 ans, engagée depuis toujours dans les combats sociaux, j'ai trouvé superbe le texte de Marie Rose Lagrave sur la vieillesse (dans Libération) et cela m'a conduite à découvrir le projet du CNAV... Oui je suis vieille (encore assez en forme pour l'instant) mais je demeure une citoyenne à part entière qui profite au mieux de la vie, reste et veut rester engagée pour avoir mon mot à dire (pas plus, pas mpins) sur le fonctionnement de la société en général et la place de nous autres, vieilles et vieux...
C'est le sens de ma démarche aujourd'hui en vous rejoignant.
Belle journée ! Annick

13 Octobre 2022
Bonjour, je partage l'approche du Cnav (joli clin d'œil à l'institution publique !) sur la vieillesse, la (les) façon(s) de la vivre avec tonus mais aussi légèreté, curiosité, enthousiasme devant cette liberté de gérer le temps à son gré. Christine

13 Octobre 2022
Bonjour, pourriez-vous, svp, m’indiquer comment prendre connaissance des correspondants régionaux du CNaV. Merci et bonne journée ! Betty

12 Octobre 2022
Bonjour, 

Plusieurs amies dont Marie de Hennezel me recommandent de m'associer à vous et je serais ravie de participer aux activités et propositions en cours dans ma région " Occitanie".
Bien cordialement
Dominique

12 Octobre 2022
Bonjour, 

Plusieurs amies dont Marie de Hennezel me recommandent de m'associer à vous et je serais ravie de participer aux activités et propositions en cours dans ma région " Occitanie".
Bien cordialement
Dominique

11 Octobre 2022
Bravo pour votre lutte contre l'âgisme ! 
C'est principalement sur cette thématique que je souhaite agir en vous rejoignant.

11 Octobre 2022
Je trouve vitre approche intéressante et cohérente compte tenu des évolutions de notre société. 
Une majorité silencieuse non représentée

10 Octobre 2022
Je viens de découvrir votre association en lisant un entretien d Annie Ernaux dont j apprécié l oeuvre autant que celle. d Ariane Mouchkine
J aimerais en savoir plus et éventuellement vous rejoindre

9 Octobre 2022
merci de me donner svp les coordonnées pour bordeaux
bien cdlt

8 Octobre 2022
Bonjour, Heureuse de rejoindre le CNaV
Et un grand merci d'avance pour les newsletter à venir. 
Christine 

8 Octobre 2022
Par l'intermédiaire de mes parents, j'ai pu vivre la vieillesse à domicile et en maison de retraite et en ai retiré bien des leçons.

6 Octobre 2022
Je lis Annie Ernaux en ce jour bien spécial de l’obtention du Nobel. Et je tombe sur cette mention de votre groupe auquel elle a choisi d’appartenir. Par souci politique. Cela me parle, nous n’avons rien qui ressemble à cette idée au Québec.

6 Octobre 2022
Bonjour,
J'ai connu la CNaV par l'intermédiaire de Florence .
J'habite en Bretagne et je suis entrain de monter un habitat partagé pour séniors autonomes comme alternative à l'isolement.
Nous avons parlé de la CNaV et notamment de votre "punch line" -rien pour les vieux sans les vieux-, qui est exactement le socle de l'habitat partagé que nous sommes entrain de monter. Les 6 colocataires habitent seuls, sans salarié vivant à demeure, les décisions sont prises collégialement avec un modérateur de vie partagé qui vient quelques heures par semaine. Ils sont donc totalement indépendants sans personne pour infantiliser et faire perdre de l'autonomie.
Je serai intéressée pour savoir s'il existe une antenne en Bretagne de la CNaV, être tenue au courant et assister à des évènements. Est-ce possible?
Merci par avance,
Julia.

5 Octobre 2022
Bonjour, je suis depuis un moment votre groupe facebook mais merci d'avance pour l'envoi de votre newsletter! En esperant pouvoir participer a vos prochaines journées. Moïra Sauvage, membre fondatrice d'un petit groupe de parole et de reflexion entre femmes "Les sexygenaires" 😀...

4 Octobre 2022
Mouvement découvert par la correspondante locale de Pau (64).
Je partage vos valeurs et adhère à votre mouvement.
Cordialement.

4 Octobre 2022
Écrivain, je suis actuellement en résidence d'écriture aux soins palliatifs de l'Hôpital d'Aubenas (Ardèche). Votre initiative m'intéresse au présent comme au futur. Au plaisir de nous retrouver dans un débat ou une rencontre ! SJ

4 Octobre 2022
Contente de constater que nous sommes nombreuses et nombreux à vouloir encore prendre la parole pour réfléchir et parler de nos situations. Il est important de montrer que nous existons encore😀

3 Octobre 2022
Je souhaite adhérer car je partage complètement votre charte.
A 61 ans en 2008, j'ai pris ma retraite et fondé la première association d'Habitat Participatif de l'Hérault, éCOhabitons
Mon mari et moi habitons depuis 2016 dans un habitat participatif en autopromotion à Fabrègues :
4 jeunes familles avec enfants et 4 foyers seniors.
Toujours bénévole dans éCOhabitons, je soutiens un groupe de seniors qui veulent habiter en habitat participatif locatif en mixité sociale. Complètement pionnier dans son genre. Le groupe se nomme "Habitons Autrement. Nous espérons voir les premiers projets aboutir dans les 2 ou 3 années à venir.
Bien cordialement
Odile

1 Octobre 2022
Bonjour 
Mon prénom portant à confusion je précise que je n’ai plus 30 ans depuis fort longtemps !
J’ai entendu parler de votre CNAV lors d’une conférence avec Marie de Hennezel.
Et j’aimerais en savoir plus.
Merci à vous

1 Octobre 2022
J ai entendu une emission de radio où etait presentee votre association. J ai éte tres interessée par vos idées. Et surtout par le fait que vieillir ne signifie pas que l on peut nous chosifier. Être vieux ou vieille n est pas une identité. C est un fait. Pas plus.
Françoise

30 septembre 2022
Votre initiative est revigorante et c’est avec grand plaisir que je prendrais connaissance de vos réflexions .
Catherine

30 septembre 2022
Bonjour,
Je souhaite m'impliquer dans le projet de la mise en place d'actions citoyennes locales avec le CNaV. Fondatrice de Génération Passisage à Montpellier, en recherche d'habitat innovant sur l'Hérault et de personnes ressources.

30 septembre 2022
Bonjour Madame ou Monsieur
Je m'inscris donc pour recevoir les mails de l'association.
Je serai heureux d'en prendre connaissance
sincères salutations Hervé

30 septembre 2022
Bonne initiative
Patrick

30 septembre 2022
Bonjour, 
Je viens d’écouter Veronique Fournier sur France Inter et après avoir fait un petit tour sur internet j’ai découvert votre mouvement. Je suis intéressée pour recevoir vos informations et je serais également intéressée pour participer à un de vos comités de réflexion sur les améliorations à engager dans notre société pour bien vieillir. 

Sophie ( Vieille de 64 ans, Parisienne )

30 septembre 2022
Bonjour,
Bientôt 62 ans et bientôt à la retraite, j'ai entendu sur France Inter Véronique Fournier - J'adhère -
Cordialement
Michel 

30 septembre 2022
Je découvre votre existence par une émission sur France Inter à l'instant. Je partage vos convictions et souhaite adhérer . Marie-Christine

30 septembre 2022
J'ai une impression banale de solitude, en tant que veuf. J'aimerais rencontrer d'autres personnes pour échanger, partager sur un plan culturel. J'habite à Nîmes et je peux faire découvrir de multiples facettes de ma ville et ma région. Jacques

30 septembre 2022
Je souhaite être informée de vos réunions et activités 
Merci Anna

29 septembre 2022
J'ai 80 ans, habite en Sarthe, et veux cotiser à votre assos.
MICHEL

29 septembre 2022
bonjour, c'est très alléchant comme programme et ...très parisien. Faites vous ces réunions en visio ? Si si, les vieux savent l'utiliser!
Elvire

29 septembre 2022
Votre démarche m’intéresse
Anne

28 septembre 2022
Bonjour, ancien directeur d'hôpital et d'Ehpad, 73 ans, je continue à assurer des formations sur les politiques de la vieillesse à de futurs cadres de direction.
Je prépare un ouvrage analysant le modèle de l'Ehpad et les conditions de véritables alternatives en matière d'accompagnement au domicile et dans la cité.
Très intéressé par les travaux que vous menez et, le cas échéant, y participer.

28 septembre 2022
Bonjour depuis le début de ma vie professionnelle à l'hôpital j'ai été sensibilisée à la solitude et l'exclusion de la vie sociale de certaines personnes âgée .Je ne pensais pas arriver à ma propre retraite et entendre et lire ce qui se vit encore pour certaines .Merci d'éveiller tout le monde sur cette problématique! Cordialement Giovanna

27 septembre 2022
Ayant eu connaissance de votre mouvement par l’association Old’up dont je suis adhérente ,je souhaite être membre duCNaV.
Avec mon soutien et admiration pour cette initiative,
Véronique 

26 septembre 2022
Je voudrais faire partie du CNAV. Je suis outrée par la façon dont sont traités les vieux. Les "boomers" ne sont pas tous des CSP ++, beaucoup sont des exclus sociaux du numérique, abandonnés par la société. Je m'occupe d'une association, La Rochelle Piétons, où je me bats au quotidien pour que les vieux puissent marcher dans la rue sans se faire renverser par les cyclistes. Les enfants ont été exclus de la rue par l'automobile, et on assiste aujourd'hui à une éviction de la rue des personnes âgées et/ou fragiles. Je suis révoltée, j'aimerais faire partie du CNAV. Cordialement.
Laure

23 septembre 2022
bonjour à toutes et tous, je cherche le contact avec des personnes de Loire Atlantique, Vendée, Morbihan, Ile et Vilaine .... rayon de 100 km environ de mon lieu Saint Gildas des Bois 44530 N'hésitez pas appelez 02 28 54 94 76 ou 06 19 37 27 91 et pierrecaro@aol.com Je suis en retraite depuis 1997 et inscrit au CNaV 
A vous lire ou vous entendre 
Pierre

22 septembre 2022
Bonjour, 
J'ai 73 ans, et ancienne animatrice en gérontologie, me voici à mon tour confrontée à la quasi invisibilité des vieux dans la société ! 
Toute action visant à plus de considération envers la tranche de population que nous représentons m'intéresse. Je ne me considère nullement comme quantité négligeable et je revendique le droit de participer aux débats publics me ( nous) concernant ! 
Cordialement, 
Astrid 

22 septembre 2022
J'ai 72 ans. Je suis donc sans doute vieille. Mais pas trop le temps d'y penser. Présidente d'une association "maladie rare ", je suis débordée de travail. Tant mieux car la solitude qui suit la mort de mon mari est grande. Peur. Pas de la mort.Mais du vieillissement et la dégradation possible. Votre démarche est très intéressante...

22 septembre 2022
Bonjour,

Ne pas laisser aux autres, aux politiques, à ceux qui pensent pour nous, le soin de décider. Faire ensemble en tenant compte des différences, des besoins et des envies pour que la vie reste la vie.

22 septembre 2022
Ce mouvement m' enthousiasme. J'ai 73 àns bien tapés. J'ai une vie passionnante ( j'ai failli écrire J'ai eu!) J'ai envie de continuer. Ma liberté est ce que j'ai de plus précieux, j'ai eu la chance et la volonté d'avoir choisi ma vie. Je voudrais rejoindre votre mouvement.  
Je viens de commencer une belle histoire d'amour avec un gamin de 70 ans, j'aime la mer sur laquelle je navigue depuis plus de 50 ans, j'ai été syndicaliste,toujours féministe...bref j'aime trop la vie pour qu'on décide pour moi, pour nous.

20 septembre 2022
Bonjour, 
Psychologue de formation, animant des groupes de parole sur le bien vieillir dans des résidences seniors, formée aussi par Marie de Hennezel, je suis intéressée par votre association et souhaiterais rejoindre votre mouvement. 
Cordialement, 
Béatrice 

12 septembre 2022
Bonjour.
J'aimerais devenir membre du CNAV.
Comment dois-je m'y prendre. 
Laure 

12 septembre 2022
Le CNaV me parait être une initiative indispensable dans laquelle je désir m'investir pour autant que notre horizon dépasse nos générations et nos problèmes locaux pour s'ouvrir à l'ensemble des vivants sur le temps long
Renaud

12 septembre 2022
bonjour
je suis désireux de suivre vos initiatives et activités 
cordialement
michel

11 septembre 2022
Bonjour, âgé de 72 ans, je suis très intéressé par les actions menées par le cnav et désire recevoir toutes informations concernant ce conseil. Bien cordialement. Alain 

11 septembre 2022
Pouvez-vous me dire s’il existe une structure CNAV en 35 Ille et Vilaine ou plus largement en Bretagne ?
Xavier

9 septembre 2022
Partageant vos valeurs et ayant été marraine de Monalisa à sa fondation en 2013 aux côtés de la ministre Michèle Delaunay, je suis très sensible au combat que vous menez et j'aimerais rejoindre vos rangs. Bien cordialement
Brigitte , Nantes

9 septembre 2022
Je vous dis bravo et je suis tout à fait d'accord avec les termes de votre Charte.
Françoise

9 septembre 2022
J’ai 70 ans médecin généraliste à la retraite mais toujours en activité à la régulation du samu , dans mon exercice j’ai toujours été confronté à ce problème et je prône les babayagas…

9 septembre 2022
BRAVO pour votre initiative. Je suis prête à contribuer à des évènements, réunions, réflexions si besoin.

Bien à vous.

8 septembre 2022
Bonjour,
Vieille et contente de l'être en Normandie, pouvez vous me communiquer les coordonnées mail de votre correspondant dans la Manche (50)?
Merci

5 septembre 2022
Je souhaite devenir membre de l'association, je trouve la démarche très intéressante . Je regrette la disparition des "panthères grises" .

3 septembre 2022
Bonjour infirmier en geronto psychiatrie. Je suis LGBT et moi-même à plus de 61 ans j'entame l'adolescence de ma vieillesse. J'ai une expérience de la vie associative et des corps intermediaires. Concerné par la place de la personne vieillissante et son propre choix de vie je souhaiterai faire partie du Cnav et me mettre à votre disposition pour, à mon niveau, faire évoluer l'image que la société porte encore sur la vieillesse en général. Je vis à Aix en Provence. Vincent

2 septembre 2022
Bonjour ! Très intéressée par le Cnav , à titre personnel, 61 ans, et professionnel : je suis à côté de Toulouse et prête à participer à des réunions, échanges,etc...amitiés Claire

29 août 2022
Bonjour,

Votre démarche correspond exactement à la mienne et je serais ravie d'intégrer vos groupes de réflexions et d'échanges.
En espérant une réponse positive.

Bien cordialement

Marité 

28 août 2022
Bonjour, oui je souhaite adhérer pour soutenir ce que vous faites! Et j'ai vu les antennes de région, mais j'aimerais en savoir plus, j'habite dans la Dröme, j'ai vu qu'il y a une épingle vers Avignon...
Merci pour tout ce que vous avez mis en mouvement, 
bien cordialement Luce

23 août 2022
J'ai beaucoup aimé l'interview passionnant de Laure Adler dans Libération dernièrement grâce à qui j'ai découvert le CNaV. J'ai 66 ans. Notre invisibilité me questionne souvent, de même que l'habitat partagé ou la nécessité de prendre le pouvoir dans les EPAHD. Merci pour vos actions. J'habite en Bourgogne-Franche Comté... si par hasard des rencontres étaient organisées dans cette région cela m'intéresserait bien !
Marie

20 août 2022
Non à la mise au rencard !!!
Danielle

19 août 2022
Tout à fait solidaire de votre démarche originale En tant que médecin retraité mais qui travaille toujours à 73 ans à la PDS du SAMU 35 pour soulager les effectifs je suis confronté tous les jours à la dégradation de l’offre de soin pour les seniors surtout ceux qui sont isolés de leur famille . Il y a plein de solutions pour permette aux anciens de finir tranquillement leur vie chez eux ( ce qui devrait être un droit de tout citoyen) sans les trimbaler dans des ambulances au moindre problème et les voir atterrir des heures voir des jours dans les couloirs des urgences…

19 août 2022
Bravo, je suis ravie de découvrir votre existence grâce à un texte de Laure Adler sur la vieillesse.
Ici, au Québec, nous bougeons dans le même sens à travers le mouvement HABITATS, un mouvement citoyen, artistique et scientifique qui permet de faire entendre les voix des ainé.e.s. Nous sommes liés via des Interforums et via Un et un font mille. Je désire me sentir liée au CNaV

16 août 2022
Bonjour,

J'accompagne les femmes et les hommes de plus de 50 ans dans leur bien-être psychologique et leur recherche d'équilibre, à travers un coaching positif et bienveillant. Votre ambition m'intéresse et votre position m'interpelle. J'aimerais en savoir davantage. 

Merci et à bientôt. 

Olivier

16 août 2022
J'ai 70 ans et vais très bien, votre initiative m'intéresse

15 août 2022
Bonjour aux membres du CNaV !
J'avais certainement entendu parler dans les media, en décembre dernier , de la naissance de votre association et puis, dans le rythme fou de l'actualité telle qu'elle est traitée de nos jours, entre vagues du covid et guerre en Ukraine, je l'avais totalement oubliée et j'en ai un peu honte. Je viens de la retrouver grâce au journal Libération qui consacre une mini-série au thème du vieillissement et la première à s'exprimer sur le sujet est Laure ADLER, dont j'ai énormément apprécié le texte, débordant d'humour, de tendresse et d'indignation. Bravo à elle et merci ! J'en ai aussitôt donné lecture à Claude, mon compagnon.
Claude, retraité de l'Education Nationale et adhérent à la MGEN, fréquentait depuis plusieurs années le Club Seniors de la MGEN de Paris, où il pratiquait les échecs et le ping-pong et s'était fait des amis. Or, pour des raisons purement financières, ce Club a été brutalement fermé par la direction de la MGEN, le 30 juin, suscitant la déception, la tristesse et l'indignation des adhérents, pris au dépourvu et mis devant un fait accompli ! Claude a alors rédigé un texte de protestation contre cette décision arbitraire, qu'il a adressé à la direction, sans en obtenir de réponse valable. Depuis lors, nous nous efforçons de diffuser le plus possible ce texte et nous pensons qu'il rejoint votre combat. Indiquez-nous comment vous le faire parvenir : sous forme de mail ou sous forme papier, et à quelle adresse. 
"Nous sommes vieux et emmerdons-les ensemble" !

13 août 2022
J’ai découvert le Cnav par l’article de Laure Adler dans Libération qui exprime ce que je ressens et pense profondément. Adhérer à ce mouvement me semble évident !

13 août 2022
Une amie vient de m'envoyer le lien de votre site. Merci de votre initiative géniale ! Je pense qu'on est un sacré nombre à penser la vieillesse autrement et pouvoir se retrouver sur ce groupe est tout à fait réconfortant :)

11 août 2022
89 ans et toutes ses dents, une seule consigne, oublier le mot affreux de retraite et poursuivre à son rythme une activité professionnelle et/ ou s'en inventer une ....si,si c'est possible, ma mère, sans profession l' a réalisé. Elle est decedee il y a 30 ans, à l'âge de 87 ans.

11 août 2022
Bonjour,
J'ai 51 ans et je dis volontiers "je suis vieille". Invariablement on me répond que non, que je suis ou que je fais encore jeune. Je le dis sciemment, pour, à mon échelle, faire évoluer la vision même d'un parcours de vie qui ne serait qu'on long déclin subi vers la décrépitude et la mort avec une apogée, la jeunesse, si éphémère et si vite perdue. Cette vision, qui concerne plus encore les femmes que les hommes, est délétère sur le plan individuel et pour notre société, c'est un leurre et elle exclut. J'ai lu votre charte, et ses principes sont ceux que j'ai adoptés dans ma vie, personnelle et professionnelle. Horizontalité, écoute, dialogue et entraide, lutte contre les représentations discriminantes et hiérarchisées, aversion pour les lieux et les abus de pouvoir quels qu'ils soient, inclusion et bien-être de toutes et tous, y compris les fragiles et si possible, participation modeste au changement social, voilà ce que j'aime et qui m'anime depuis toujours. J'ai été travailleur et entrepreneur social, je travaille dans une grande association de l'éduc pop reconnue d'utilité publique, je souhaite que le bien vieillir soit un droit fondamental et auto-déterminé. Voilà, j'aimerais vous rejoindre. Je n'ai pas une dispo de dingue, mais je crois que j'ai des idées, de l'énergie, quelques compétences et des expériences à partager (de la fin de vie notamment, celle de ma mère, d'une violence inouïe et qui a été un combat acharné pour faire respecter ses choix et sa dignité de veille femme en phase terminale). Merci pour votre retour. Pardon, j'ai trop parlé de moi, soyez sûrs pourtant que mon égo n'est plus vraiment un sujet. C'est un des bénéfices de l'âge ;). Bien à vous. Valérie

11 août 2022
Bonjour,
Je viens de découvrir le CNaV grâce à l'article de Laure Adler dans Libé et j'en suis bien contente. Je suis vieille (60ans) et heureuse de l'être ! Je le proclame dès que l'occasion se présente et jouit sans entrave de ma qualité de vieille.

10 août 2022
Bonjour, 

Je viens de lire le texte de Laure Adler dans Libération et je découvre votre collectif à cette occasion.

Un grand merci ! J'ai 39 ans et je suis dépitée de voir comment les vieux et les vieilles sont traité‧es dans notre société. Evidemment, très égoïstement, je ne veux pas de ce traitement pour moi dans quelques années :) 


Vous avez défriché le terrain avec Mai 68, le féminisme et tant d'autres combats. Vous continuez encore à faire bouger la société pour vous et pour celles et ceux qui suivent.


MERCI !


Si je peux aider ou contribuer, n'hésitez pas à me dire comment.
Magali




9 août 2022
Chui Vieux ! Et je trouve que ce n’est pas grave du tout. Pour dire vrai, je crois que je m’en fiche un peu. Tiens, demain, je vais aller voir la mer.Après, on verra bien...
Louis Marseille

9 août 2022
Bientôt vieille, et heureuse d’entendre émerger enfin une voix différente sur le vieillesse je souhaite participer à ce collectif !
Aline

9 août 2022
Bien vieillir longtemps… un apprentissage indispensable.


France Culture. Émission écoutée le samedi 6 août 2022 Regards croisés entre deux femmes alerteurs : Claire Nouvian et Marie Amiguet* … « Des vies engagées, traversées de doutes, de rires, de pleurs, de victoires et de désespoirs, mais toujours parsemées de beautés qui permettent de se relever et d’avancer » extrait de la présentation. 

Mes dix arrière petits-enfants auront mon âge à la fin du siècle… c’est demain tant je vis les jours, semaines, mois et années actuellement.

Pourquoi j’ai compris très tôt que demain devait se préparer... hier, voire avant hier, je ne peux l’expliquer. 

Demain, quelques années avant l’an 2000, c’était ce dernier tiers de vie que je pouvais espérer, de 60 à 90 ans dans ce XXIe siècle. J’avais, en prévention, protégé ma bonne santé, mon autonomie, mes engagements responsables de citoyens, durant ces soixante premières années, par mes choix de modes, conditions et environnements de vie. 

J’allais devoir entreprendre de continuer ma vie dans une société mondiale où nous serions toujours plus nombreux et plus âgés, entre et avec quatre, cinq générations, dont deux, voir trois, en situation de retraite et long vieillissement.

Depuis les années 1960, j’avais appris que les développements des sciences et des technologies par les outils informatiques, allaient bouleverser nos conditions de vie. De la santé au monde du travail, des changements climatiques aux migrations, de la montée des eaux des mers et océans au besoin d’eau potable… autant d’évolutions dont dépendront, en partie, les conditions de retraite et de long vieillissement des jeunes générations.

Je savais, depuis qu’en 1971, à Stockholm, 30 scientifiques de haut niveau provenant de 14 pays avaient exprimé un risque de « changement global climatique rapide et grave causé par les humains »,qui aura des conséquences mondiales sur les environnements et les populations. Le terme « effet de serre » était apparu.

En 1978 nous apprenions la première opération chirurgien « Arthobot », suivi de nombreux progrès pour réparer la vie. 

Je pourrai continuer...

Aujourd’hui, après vingt vingt années de retraite, mon approche d’après demain c’est l’horizon du demi siècle. Si je n’y arrive pas, au moins j’aurai nourri mes envies réalisées ou pas, mes projets réussis, loupés ou abandonnés… mais qui auront participé à mes « apprentissages » de relations à moi même et aux autres, pour un enrichissement personnel et collectif par les échanges de savoirs et d’expériences, de nos différences qui sont nos richesses.

Si je souhaite mes meilleurs vœux à ma famille et mes proches en 2050… je serai heureux et fier de montrer une vie satisfaisante pour moi, j’espère un chemin possible pour mes enfants, petits et arrière, voire arrière arrière petits-enfants.

Si ma vie est plus courte j’aurai été comblé.

J’aime assez « L’essentiel est l’emploi de la vie, non sa durée » Sénèque Artiste, Dramaturge, Homme d'état, Philosophe (-4,-65)


Pierre, retraité professionnel, chercheur autodidacte retraite et long vieillissement.

9 août 2022
Bonjour,
80 ans, toutes mes dents enfin presque, et encore une sacrée envie de mordre dans la vie.
J'habite à Nantes. Je suis photographe. Je voudrais agir dans le sens des articles que j'ai lus dont celui aujourd'hui sur Libé de Laure Adler mais seule ce n'est pas facile.
Y a t-il sur Nantes, à votre connaissance, des actions déjà entamées pour faire avancer le processus ?
Merci pour votre retour.
Bien à vous toutes et tous.
Marine Chereau
* Je peux déjà offrir un travail photo mais bien d'autres choses aussi.
https://marinechereau.wixsite.com/photographer

9 août 2022
Je viens de lire Laure Adler dans Libé, et je découvre la CNaV, j'avais raté l’info ...
J'ai 72 ans passés et je me reconnais dans ce que vous proposez, alors’ let’s go !
J'habite près de Poitiers
A bientot
NB

9 août 2022
Bonjour, 
Bientôt finie la période quinqua pour moi, des parents vieillissants qu'il est difficile de maintenir à domicile par manque de soignants et de structures pour les accompagner, je suis intéressée à suivre vos travaux et m'exprimer aussi si vous le sollicitez.
Un grand bravo à vous pour cette initiative !
Cordialement
NB

8 août 2022
Pour ne pas vieillir idiots (ou un peu moins...), je vous rejoins.

3 août 2022
Un beau collectif de vieilles femmes et de vieux hommes ! 

J’ai toujours vécu avec des vieux, éduquée par mes grands-parents et bonne maman mon arrière grand-mère décédée à 100 ans. 

J’ai toujours eu un respect des vieilles et des vieux ! 

Pourquoi ? Parce qu’ils et elles ont dans leur regard un je ne sais quoi ? Parce qu’ils et elles 

sont notre mémoire ? Parce que sans eux notre jeunesse ne peut grandir ! 

Parce que les rides creusés par les années font de leur corps, des corps magnifiques ! Parce 

que ils et elles ont un humour à 3000 avec un regard sur le monde, une hauteur ! 

Parce qu’ils et elles prennent le temps ! 

Parce que BORDEL au lieu de les invisibiliser, de les foutre au placard, profitons d’eux et 

d’elles, enrichissons nous ensemble ! Grandissons ensemble ! 

Parce que juste j’aime les VIEUX ! 

J’ai 51, au regard du marché du travail je suis déjà une senior ! On pourrait dire que c’est un + d’être senior sur le marché du travail hein ! Qu’ils et elles vont apporter leur regard à la boite, leur prise de recul, leur ingéniosité !!! Ben naaaan c’est tout l’inverse : pas productif !!!!! 

Alors les vieux, les vieilles. Debout ! Debout ! Montrez-vous, inventez, imaginez ! 

Je veux vous voir, vous entendre ! 

Parce que juste je VOUS aime les vieux ! 

Et quand il y en a un qui part c’est tout un bout de notre histoire qui s’envole avec. 

Transmettez, donnez-nous de vous ! 

On a soif de vous sans que vous ne le sachiez ! 

Amusons nous ensemble, créons, recréons, dansons ! 

Parce que juste 

Je vous aime les vieux ! 

Et les VIEILLES aussi hein !! 

Stéphanie

3 août 2022
Bonjour, 
Née en 1963, je m'intéresse depuis quelques temps à la question des "vieux", qui me semblent les grands oubliés de notre société. J'ai pris connaissance de l'existence de votre structure, sans souhaiter pour l'instant devenir une militante de votre projet.
Je m'inscris à votre newsletter, mais je souhaiterais ne pas recevoir d'offres commerciales.
Bien à vous.
Corinne

29 juillet 2022
J’ai 68 ans je me sens très concerné, pour moi, pour mes proches, pour l’ensemble des citoyens, par la façon dont la société gère la prise en charge du vieillissement

28 juillet 2022
Bonjour 
Je suis dans un projet de création de colocation pour seniors sur la ville de Saintes (17). Je viens de signer le compromis et serai propriétaire fin Octobre ! Maison de 240 m2 et 4600m2 de terrain arboré de nombreux fruitiers.
Je recherche des informations pour mener à bien ce projet cher à mon cœur et pouvoir accueillir mes parents (96 et 94 ans ) Je souhaite également devenir correspondant pour la CNVA pour la Charente Maritime.
Je vous souhaite une très belle journée et merci encore d’exister pour nos 
vieux !
Bien à vous.
Jean-Claude 

27 juillet 2022
Bonjour,

Je suis très interéssée par votre démarche et je souhaite m'associer à votre mouvement.qui m'a été présenté par Raymond Monné votre correspondant 
en Gironde .
Je suis impatiente de recevoir des informations sur vos travaux
A bientôt
Françoise 

15 juillet 2022
Ayant travaillé à l aide sociale à l enfance il pourrait y avoir l aide sociale à la vieillesse avec différentes prestations de maintien à domicile d accueil temporaire ou tps plein avec un projet à plusieurs entrées dont l une pourrait être aussi une allocation aux enfants type alloc familiales pour s occuper du parent directement avec une surveillance par des travailleurs sociaux. Également une charte de droits et obligations pourrait être réfléchi à l intention des familles. Voilà quelques idées ce serait bien aussi d obliger les communes à réserver 
des logements pour les personnes âgées en fonction du nombre de retraités ds les programmes de construction 
Enfin je voudrais faire part de mon expérience vis à vis de l observation des oiseaux véritable outil anti vieillissement car cela mobilise ts les sens et la mémoire bonne journée
Annie

15 juillet 2022
Je salue l'existence de l'organisation CNaV, qui me semble tout à fait nécessaire.
Avec Régine Dhoquois, nous venons de publier "Ma vie en vieille et pour le droit d'en choisir la fin", Les Impliqués, 2022. Nous avons décrit ce qui nous arrivait et comment nous le vivions, en ne négligeant ni l'humour ni la légèreté.
A l'issue de ce travail, nous pensons qu'il y a plusieurs phases de la vieillesse avec leurs problèmes propres. 
La première vieillesse, où l'on ne se sent encore ni vieux ni vieille : elle nous est imposée par une société ultra compétitive. Se pose le problème idéologique, politique, économique de l'âge de la retraite.
La vraie vieillesse, avec ses maladies et ses handicaps, où le care tient une place de plus en plus grande. 
Le cas des maladies dégénératives et de la démence est particulièrement angoissant, dans la mesure où nous ne nous appartenons plus. La grande majorité d'entre nous voudrait l'éviter et se trouve piégée dans ces cercles de l'enfer moderne que sont les EVP (espaces de vie protégée) des EHPAD, en raison de la philosophie de La-Vie-Coûte-que-Coûte, quasi exclusive aujourd'hui, prônée par la Médecine et les Religions. 
Nous défendons le droit de décider par nous-mêmes du moment de terminer notre vie. Nous attendons avec intérêt les débats promis en janvier 2023 sur "la fin de vie".
Un appel est lancé aux penseurs, philosophes, artistes, poètes, humoristes, conteurs pour nous aider à réintégrer la mort dans une société de conscience et de liberté.
Jacqueline

14 juillet 2022
Mes félicitations à l'équipe active de parvenir si rapidement à élargir et à structurer le mouvement !
Wendula

14 juillet 2022
VIEILLIR DANS LE BIEN-ÊTRE…EST-CE POSSIBLE ?

Tentative pour expliquer, sinon justifier, un bilan de quatre vingt ans de bonheur partagé


Vieillir commence très tôt, dès le plus jeune âge. Mais, pendant une certaine période, celle de l’enfance et de la jeunesse (la vraie), on ne s’en aperçoit pas.

Au moment où la question se pose, nous sommes déjà installés dans le processus du vieillissement. Ce n’est pas grave puisque je m’en rends compte.

Mais alors, que faire ?
à suivre...

12 juillet 2022
RETRAITE


Ce texte ne se veut pas une simple page de littérature, mais plutôt une expression du « cœur » qui se

présente sommairement en quatre parties : le concept d’actif, l’émergence de la solidarité, la solidarité

comme clef de voûte d’un système social, enfin, quelques idées simples de mise en œuvre.

Le concept d’actif.
à suivre...



12 juillet 2022
Si ces quelques lignes vous intéressent pour animer des échanges ... 

Bien à vous 
Pierre - retraité professionnel 

L’eau et la vie*, vieux et société !

Je viens de terminer la lecture de T 10, La revue de la Tribune, Juin 2022, qui m’a été offerte par mon amie Ghislaine lors de son séjour à Saint Gildas des Bois : Pourquoi faut-il sauver l’eau ?
«Et puis un jour l’eau vint à manquer. On n’avait pas voulu y croire. On avait repoussé le moment où il aurait fallu affronter cette réalité. Enfin… «on»… en tout cas «nous» -car c’est bien du collectif dont il s’agit- savions...»
à suivre...

9 juillet 2022
Bonjour,
Tout d abord je tiens à vous remercier pour cette initiative.

Une amie m'a parlé du CNaV et les sujets que vous évoquez m' intéressent à plusieurs titres ( fille, citoyenne, et senior ou presque selon les références!).
Aussi je souhaite devenir membre et m associer à la réflexion , pour éventuellement tenter de faire bouger les lignes.....
Cordialement

7 juillet 2022
Une initiative qui m'interpelle et me tente.Faut il contacter les personnes localement pour connaître les initiatives en cours ,ou est ce la news letter qui nous informe?
Bonne soirée
réponse:  vous pouvez contacter directement un correspondant régional prés de chez vous, sinon vous recevrez les informations pas notre lettre d'information.

7 juillet 2022
J'ai 89 ans et je souhaite vieillir chez moi et participer à ce comité

6 juillet 2022
Bonjour,
D'abord merci de votre initiative et de votre travail.
Pourriez-vous me mettre en relation avec une personne susceptible de nous indiquer comment entrer en relation avec le CVS d'un EHPAD avant de faire le choix d'un établissement où inscrire un proche.
Cette piste d'information nous sera précieuse dans la mesure où l'ARS ne la considère pas comme confidentielle.
Merci par avance et bon courage. 
Cordialement. 

6 juillet 2022
Je viens de retrouver un ancien article du monde vous présentant et qui était en attente de lecture. C'est fait. Alors je participe.
Pour l'instant c'est bravo. Foncez....fonçons. Il y a du boulot. Merci.

6 juillet 2022
Par chance je suis dejà vieille (64,5 ans) et cultive l’art d’encore vieillir.
Réfléchir a l’avenir des vieux , au futur des vieilles m’intéresse.
A bientôt

5 juillet 2022
Bonjour , révoltée par la condition du vieux, je souhaite participer au CNAV et inventer ma propre vieillesse, comme je le souhaite en connection avec le monde.

5 juillet 2022
gardons à l'esprit de construire sans cesse un commun.

5 juillet 2022
Co-auteure de : “Ma vie en vieille et le droit d en choisir la fin”( Les impliqués 2022) avec Jacqueline Feldman, je suis intéressée par votre réflexion et par les pratiques nouvelles à inventer

4 juillet 2022
La Retraite. Un "état" à cocher dans les formulaires. Mise à plat de nos "professions". Une aubaine d'égalité pour faire émerger les "Je" hors pavane sociale. Un pilier majeur ce "je" que vous proposez au CNaV. Il y a une vie après la retraite... et des individus.
J'ai remarqué que nombre de vieille et de vieux "se bougent" parce qu'elles , ils transportent le poids de ce qu'ils n'ont pas pu faire ou ne peuvent pas faire pour leurs parents ou grands-parents. Une énorme angoisse collective. Un non dit au bord des lèvres, surtout après les révélations EPHAD. Le CNaV serait-il assez fort pour nous aider à dire et partager cela sans perdre son élan non mortifère? çà permettrait d'avancer sur soi-même en tant que "je" sujet, et de passer plus facilement et collectivement aux propositions.

3 juillet 2022
J’ai 76 ans et je me pose beaucoup de questions quant à mon « devenir » même si celui-ci est restreint dans la durée… je suis en bonne santé. J’avais dans le passé participé à un stage avec Marie de Hennezel sur l’art de bien vieillir, et j’avais beaucoup appris sur le processus intérieur… je vis en Allemagne et pour plein de raisons je souhaiterais trouver un chemin vers la France et faire le chemin qui me reste en pleine dignité et amitié.. je suis donc à la recherche d’idées et… de solutions. merci

3 juillet 2022
Ancien cadre d’action sociale aujourd’hui retraité et maire de mon village de 200 habitants en Lorraine… j’adhère aux valeurs portées par le CNAV et accepte de participer à des ateliers de réflexion…

3 juillet 2022
Bonjour,
j'ai connu le CNaV via une amie; c'est une super initiative ! J'espère pouvoir me joindre à vous rapidement pour de prochaines activités.
Bon dimanche,
Françoise

3 juillet 2022
Après la ferme aux 1000 vaches, l'Ehpad aux 300 vieux? comme insertion dans un quartier, on peut imaginer mieux!
Merci pour cette actualité.
Que vive le CNaV !

2 juillet 2022
Merci!! Voilà ce que j'ai vraiment envie de vous dire. merci!

2 juillet 2022
Bonjour à toutes et tous
merci pour le travail que vous avez commencé, je veux bien participer.
Je suis entré en situation de retraite en 1997 après quarante années de carrière, des manivelles d’un tour de production à patron d’une petite entreprise de droguerie détail et gros.
J’ai consacré trois années, 1997-2000 dans un temps d’apprentissage, comme pour ma première carrière, à l’université, pour un DU santé et un DU Droits. 
J’ai créé « retraité professionnel » car je voulais mener ma retraite comme une seconde carrière, dans une profession, « chercheur autodidacte » pour ne gêner personne ; une spécialité : « la retraite et le long temps de vieillissement » 
Je développe « l’élaboration du projet de retraite et long vieillissement dans une société mondiale où nous sommes toujours plus nombreux et plus âgés ».
Je suis engagé pour le climat, le développement des territoires, les relations humaines et sociétales…
Ces vingt cinq premières années m’ont appris que l’une des préoccupations parmi les plus essentielles dans notre société était d’anticiper. 
J’ai également compris que cette société de plus en plus complexe et compliquée fait que certains ne comprennent plus, abandonnent, ne participent plus. C’est contraire à une société de démocratie. 
Je travaille sur l’ouverture d’une « Chaire citoyenne* » un lieu d’échanges de savoirs, d’expériences de projets, où la chaire est occupée par un citoyen qui veut s’exprimer, afin de partager pour multiplier les connaissances. 

Si cela vous intéresse je peux compléter ces premières lignes 
Bien à vous, amitiés

Pierre
retraité professionnel 

* j’ai utilisé « Chaire » un peu par provocation.

2 juillet 2022
Spécialiste de l'étude des vieillissements et de la vieillesse (les défis du vieillissement, la vieillesse n'est pas une maladie, La découverte, 2002 ; La perte d'autonomie un nouvel enjeu de société l'harmattan 2012), je suis vieux moi-même et passe de l'analyse théorique au vécu. Je serai heureux de contribuer à votre mouvement car je ne pense pas que les politiques et les idées dominantes des experts (médicalisation de la vieillesse) puissent permettre d'avancer pour changer les représentations de la vieillesse et du vieillissement. Je suis hostile à la notion du bien vieillir qui revient à nier son propre vieillissement et je pense que bien vieillir c'est l'accepter dans toutes ses dimensions. Il est temps que les vieux s'emparent des questions qui les concernent en évitant toutefois de tomber dans une certaine forme de corporatiste. Bien cordialement
Pierre