Vos commentaires

Ce site est fait pour favoriser les échanges et donc permettre de comprendre les situations tellement différentes que nous vivons.

La vieillesse n'est pas uniforme et nous devons prendre en compte la diversité de nos cas. Nos joies, nos peurs, nos envies...

Vous trouverez dans cette page les différents commentaires que nous laissent les participants du CNaV.

Si vous souhaitez laisser vous aussi un commentaire qui sera anonymisé, vous pouvez l'écrire dans la zone texte de la page adhésion : cliquez ici

23 septembre 2022
bonjour à toutes et tous, je cherche le contact avec des personnes de Loire Atlantique, Vendée, Morbihan, Ile et Vilaine .... rayon de 100 km environ de mon lieu Saint Gildas des Bois 44530 N'hésitez pas appelez 02 28 54 94 76 ou 06 19 37 27 91 et pierrecaro@aol.com Je suis en retraite depuis 1997 et inscrit au CNaV 
A vous lire ou vous entendre 
Pierre

22 septembre 2022
Bonjour, 
J'ai 73 ans, et ancienne animatrice en gérontologie, me voici à mon tour confrontée à la quasi invisibilité des vieux dans la société ! 
Toute action visant à plus de considération envers la tranche de population que nous représentons m'intéresse. Je ne me considère nullement comme quantité négligeable et je revendique le droit de participer aux débats publics me ( nous) concernant ! 
Cordialement, 
Astrid 

22 septembre 2022
J'ai 72 ans. Je suis donc sans doute vieille. Mais pas trop le temps d'y penser. Présidente d'une association "maladie rare ", je suis débordée de travail. Tant mieux car la solitude qui suit la mort de mon mari est grande. Peur. Pas de la mort.Mais du vieillissement et la dégradation possible. Votre démarche est très intéressante...

22 septembre 2022
Bonjour,

Ne pas laisser aux autres, aux politiques, à ceux qui pensent pour nous, le soin de décider. Faire ensemble en tenant compte des différences, des besoins et des envies pour que la vie reste la vie.

22 septembre 2022
Ce mouvement m' enthousiasme. J'ai 73 àns bien tapés. J'ai une vie passionnante ( j'ai failli écrire J'ai eu!) J'ai envie de continuer. Ma liberté est ce que j'ai de plus précieux, j'ai eu la chance et la volonté d'avoir choisi ma vie. Je voudrais rejoindre votre mouvement.  
Je viens de commencer une belle histoire d'amour avec un gamin de 70 ans, j'aime la mer sur laquelle je navigue depuis plus de 50 ans, j'ai été syndicaliste,toujours féministe...bref j'aime trop la vie pour qu'on décide pour moi, pour nous.

20 septembre 2022
Bonjour, 
Psychologue de formation, animant des groupes de parole sur le bien vieillir dans des résidences seniors, formée aussi par Marie de Hennezel, je suis intéressée par votre association et souhaiterais rejoindre votre mouvement. 
Cordialement, 
Béatrice 

12 septembre 2022
Bonjour.
J'aimerais devenir membre du CNAV.
Comment dois-je m'y prendre. 
Laure 

12 septembre 2022
Le CNaV me parait être une initiative indispensable dans laquelle je désir m'investir pour autant que notre horizon dépasse nos générations et nos problèmes locaux pour s'ouvrir à l'ensemble des vivants sur le temps long
Renaud

12 septembre 2022
bonjour
je suis désireux de suivre vos initiatives et activités 
cordialement
michel

11 septembre 2022
Bonjour, âgé de 72 ans, je suis très intéressé par les actions menées par le cnav et désire recevoir toutes informations concernant ce conseil. Bien cordialement. Alain 

11 septembre 2022
Pouvez-vous me dire s’il existe une structure CNAV en 35 Ille et Vilaine ou plus largement en Bretagne ?
Xavier

9 septembre 2022
Partageant vos valeurs et ayant été marraine de Monalisa à sa fondation en 2013 aux côtés de la ministre Michèle Delaunay, je suis très sensible au combat que vous menez et j'aimerais rejoindre vos rangs. Bien cordialement
Brigitte , Nantes

9 septembre 2022
Je vous dis bravo et je suis tout à fait d'accord avec les termes de votre Charte.
Françoise

9 septembre 2022
J’ai 70 ans médecin généraliste à la retraite mais toujours en activité à la régulation du samu , dans mon exercice j’ai toujours été confronté à ce problème et je prône les babayagas…

9 septembre 2022
BRAVO pour votre initiative. Je suis prête à contribuer à des évènements, réunions, réflexions si besoin.

Bien à vous.

8 septembre 2022
Bonjour,
Vieille et contente de l'être en Normandie, pouvez vous me communiquer les coordonnées mail de votre correspondant dans la Manche (50)?
Merci

5 septembre 2022
Je souhaite devenir membre de l'association, je trouve la démarche très intéressante . Je regrette la disparition des "panthères grises" .

3 septembre 2022
Bonjour infirmier en geronto psychiatrie. Je suis LGBT et moi-même à plus de 61 ans j'entame l'adolescence de ma vieillesse. J'ai une expérience de la vie associative et des corps intermediaires. Concerné par la place de la personne vieillissante et son propre choix de vie je souhaiterai faire partie du Cnav et me mettre à votre disposition pour, à mon niveau, faire évoluer l'image que la société porte encore sur la vieillesse en général. Je vis à Aix en Provence. Vincent

2 septembre 2022
Bonjour ! Très intéressée par le Cnav , à titre personnel, 61 ans, et professionnel : je suis à côté de Toulouse et prête à participer à des réunions, échanges,etc...amitiés Claire

29 août 2022
Bonjour,

Votre démarche correspond exactement à la mienne et je serais ravie d'intégrer vos groupes de réflexions et d'échanges.
En espérant une réponse positive.

Bien cordialement

Marité 

28 août 2022
Bonjour, oui je souhaite adhérer pour soutenir ce que vous faites! Et j'ai vu les antennes de région, mais j'aimerais en savoir plus, j'habite dans la Dröme, j'ai vu qu'il y a une épingle vers Avignon...
Merci pour tout ce que vous avez mis en mouvement, 
bien cordialement Luce

23 août 2022
J'ai beaucoup aimé l'interview passionnant de Laure Adler dans Libération dernièrement grâce à qui j'ai découvert le CNaV. J'ai 66 ans. Notre invisibilité me questionne souvent, de même que l'habitat partagé ou la nécessité de prendre le pouvoir dans les EPAHD. Merci pour vos actions. J'habite en Bourgogne-Franche Comté... si par hasard des rencontres étaient organisées dans cette région cela m'intéresserait bien !
Marie

20 août 2022
Non à la mise au rencard !!!
Danielle

19 août 2022
Tout à fait solidaire de votre démarche originale En tant que médecin retraité mais qui travaille toujours à 73 ans à la PDS du SAMU 35 pour soulager les effectifs je suis confronté tous les jours à la dégradation de l’offre de soin pour les seniors surtout ceux qui sont isolés de leur famille . Il y a plein de solutions pour permette aux anciens de finir tranquillement leur vie chez eux ( ce qui devrait être un droit de tout citoyen) sans les trimbaler dans des ambulances au moindre problème et les voir atterrir des heures voir des jours dans les couloirs des urgences…

19 août 2022
Bravo, je suis ravie de découvrir votre existence grâce à un texte de Laure Adler sur la vieillesse.
Ici, au Québec, nous bougeons dans le même sens à travers le mouvement HABITATS, un mouvement citoyen, artistique et scientifique qui permet de faire entendre les voix des ainé.e.s. Nous sommes liés via des Interforums et via Un et un font mille. Je désire me sentir liée au CNaV

16 août 2022
Bonjour,

J'accompagne les femmes et les hommes de plus de 50 ans dans leur bien-être psychologique et leur recherche d'équilibre, à travers un coaching positif et bienveillant. Votre ambition m'intéresse et votre position m'interpelle. J'aimerais en savoir davantage. 

Merci et à bientôt. 

Olivier

16 août 2022
J'ai 70 ans et vais très bien, votre initiative m'intéresse

15 août 2022
Bonjour aux membres du CNaV !
J'avais certainement entendu parler dans les media, en décembre dernier , de la naissance de votre association et puis, dans le rythme fou de l'actualité telle qu'elle est traitée de nos jours, entre vagues du covid et guerre en Ukraine, je l'avais totalement oubliée et j'en ai un peu honte. Je viens de la retrouver grâce au journal Libération qui consacre une mini-série au thème du vieillissement et la première à s'exprimer sur le sujet est Laure ADLER, dont j'ai énormément apprécié le texte, débordant d'humour, de tendresse et d'indignation. Bravo à elle et merci ! J'en ai aussitôt donné lecture à Claude, mon compagnon.
Claude, retraité de l'Education Nationale et adhérent à la MGEN, fréquentait depuis plusieurs années le Club Seniors de la MGEN de Paris, où il pratiquait les échecs et le ping-pong et s'était fait des amis. Or, pour des raisons purement financières, ce Club a été brutalement fermé par la direction de la MGEN, le 30 juin, suscitant la déception, la tristesse et l'indignation des adhérents, pris au dépourvu et mis devant un fait accompli ! Claude a alors rédigé un texte de protestation contre cette décision arbitraire, qu'il a adressé à la direction, sans en obtenir de réponse valable. Depuis lors, nous nous efforçons de diffuser le plus possible ce texte et nous pensons qu'il rejoint votre combat. Indiquez-nous comment vous le faire parvenir : sous forme de mail ou sous forme papier, et à quelle adresse. 
"Nous sommes vieux et emmerdons-les ensemble" !

13 août 2022
J’ai découvert le Cnav par l’article de Laure Adler dans Libération qui exprime ce que je ressens et pense profondément. Adhérer à ce mouvement me semble évident !

13 août 2022
Une amie vient de m'envoyer le lien de votre site. Merci de votre initiative géniale ! Je pense qu'on est un sacré nombre à penser la vieillesse autrement et pouvoir se retrouver sur ce groupe est tout à fait réconfortant :)

11 août 2022
89 ans et toutes ses dents, une seule consigne, oublier le mot affreux de retraite et poursuivre à son rythme une activité professionnelle et/ ou s'en inventer une ....si,si c'est possible, ma mère, sans profession l' a réalisé. Elle est decedee il y a 30 ans, à l'âge de 87 ans.

11 août 2022
Bonjour,
J'ai 51 ans et je dis volontiers "je suis vieille". Invariablement on me répond que non, que je suis ou que je fais encore jeune. Je le dis sciemment, pour, à mon échelle, faire évoluer la vision même d'un parcours de vie qui ne serait qu'on long déclin subi vers la décrépitude et la mort avec une apogée, la jeunesse, si éphémère et si vite perdue. Cette vision, qui concerne plus encore les femmes que les hommes, est délétère sur le plan individuel et pour notre société, c'est un leurre et elle exclut. J'ai lu votre charte, et ses principes sont ceux que j'ai adoptés dans ma vie, personnelle et professionnelle. Horizontalité, écoute, dialogue et entraide, lutte contre les représentations discriminantes et hiérarchisées, aversion pour les lieux et les abus de pouvoir quels qu'ils soient, inclusion et bien-être de toutes et tous, y compris les fragiles et si possible, participation modeste au changement social, voilà ce que j'aime et qui m'anime depuis toujours. J'ai été travailleur et entrepreneur social, je travaille dans une grande association de l'éduc pop reconnue d'utilité publique, je souhaite que le bien vieillir soit un droit fondamental et auto-déterminé. Voilà, j'aimerais vous rejoindre. Je n'ai pas une dispo de dingue, mais je crois que j'ai des idées, de l'énergie, quelques compétences et des expériences à partager (de la fin de vie notamment, celle de ma mère, d'une violence inouïe et qui a été un combat acharné pour faire respecter ses choix et sa dignité de veille femme en phase terminale). Merci pour votre retour. Pardon, j'ai trop parlé de moi, soyez sûrs pourtant que mon égo n'est plus vraiment un sujet. C'est un des bénéfices de l'âge ;). Bien à vous. Valérie

11 août 2022
Bonjour,
Je viens de découvrir le CNaV grâce à l'article de Laure Adler dans Libé et j'en suis bien contente. Je suis vieille (60ans) et heureuse de l'être ! Je le proclame dès que l'occasion se présente et jouit sans entrave de ma qualité de vieille.

10 août 2022
Bonjour, 

Je viens de lire le texte de Laure Adler dans Libération et je découvre votre collectif à cette occasion.

Un grand merci ! J'ai 39 ans et je suis dépitée de voir comment les vieux et les vieilles sont traité‧es dans notre société. Evidemment, très égoïstement, je ne veux pas de ce traitement pour moi dans quelques années :) 


Vous avez défriché le terrain avec Mai 68, le féminisme et tant d'autres combats. Vous continuez encore à faire bouger la société pour vous et pour celles et ceux qui suivent.


MERCI !


Si je peux aider ou contribuer, n'hésitez pas à me dire comment.
Magali




9 août 2022
Chui Vieux ! Et je trouve que ce n’est pas grave du tout. Pour dire vrai, je crois que je m’en fiche un peu. Tiens, demain, je vais aller voir la mer.Après, on verra bien...
Louis Marseille

9 août 2022
Bientôt vieille, et heureuse d’entendre émerger enfin une voix différente sur le vieillesse je souhaite participer à ce collectif !
Aline

9 août 2022
Bien vieillir longtemps… un apprentissage indispensable.


France Culture. Émission écoutée le samedi 6 août 2022 Regards croisés entre deux femmes alerteurs : Claire Nouvian et Marie Amiguet* … « Des vies engagées, traversées de doutes, de rires, de pleurs, de victoires et de désespoirs, mais toujours parsemées de beautés qui permettent de se relever et d’avancer » extrait de la présentation. 

Mes dix arrière petits-enfants auront mon âge à la fin du siècle… c’est demain tant je vis les jours, semaines, mois et années actuellement.

Pourquoi j’ai compris très tôt que demain devait se préparer... hier, voire avant hier, je ne peux l’expliquer. 

Demain, quelques années avant l’an 2000, c’était ce dernier tiers de vie que je pouvais espérer, de 60 à 90 ans dans ce XXIe siècle. J’avais, en prévention, protégé ma bonne santé, mon autonomie, mes engagements responsables de citoyens, durant ces soixante premières années, par mes choix de modes, conditions et environnements de vie. 

J’allais devoir entreprendre de continuer ma vie dans une société mondiale où nous serions toujours plus nombreux et plus âgés, entre et avec quatre, cinq générations, dont deux, voir trois, en situation de retraite et long vieillissement.

Depuis les années 1960, j’avais appris que les développements des sciences et des technologies par les outils informatiques, allaient bouleverser nos conditions de vie. De la santé au monde du travail, des changements climatiques aux migrations, de la montée des eaux des mers et océans au besoin d’eau potable… autant d’évolutions dont dépendront, en partie, les conditions de retraite et de long vieillissement des jeunes générations.

Je savais, depuis qu’en 1971, à Stockholm, 30 scientifiques de haut niveau provenant de 14 pays avaient exprimé un risque de « changement global climatique rapide et grave causé par les humains »,qui aura des conséquences mondiales sur les environnements et les populations. Le terme « effet de serre » était apparu.

En 1978 nous apprenions la première opération chirurgien « Arthobot », suivi de nombreux progrès pour réparer la vie. 

Je pourrai continuer...

Aujourd’hui, après vingt vingt années de retraite, mon approche d’après demain c’est l’horizon du demi siècle. Si je n’y arrive pas, au moins j’aurai nourri mes envies réalisées ou pas, mes projets réussis, loupés ou abandonnés… mais qui auront participé à mes « apprentissages » de relations à moi même et aux autres, pour un enrichissement personnel et collectif par les échanges de savoirs et d’expériences, de nos différences qui sont nos richesses.

Si je souhaite mes meilleurs vœux à ma famille et mes proches en 2050… je serai heureux et fier de montrer une vie satisfaisante pour moi, j’espère un chemin possible pour mes enfants, petits et arrière, voire arrière arrière petits-enfants.

Si ma vie est plus courte j’aurai été comblé.

J’aime assez « L’essentiel est l’emploi de la vie, non sa durée » Sénèque Artiste, Dramaturge, Homme d'état, Philosophe (-4,-65)


Pierre, retraité professionnel, chercheur autodidacte retraite et long vieillissement.

9 août 2022
Bonjour,
80 ans, toutes mes dents enfin presque, et encore une sacrée envie de mordre dans la vie.
J'habite à Nantes. Je suis photographe. Je voudrais agir dans le sens des articles que j'ai lus dont celui aujourd'hui sur Libé de Laure Adler mais seule ce n'est pas facile.
Y a t-il sur Nantes, à votre connaissance, des actions déjà entamées pour faire avancer le processus ?
Merci pour votre retour.
Bien à vous toutes et tous.
Marine Chereau
* Je peux déjà offrir un travail photo mais bien d'autres choses aussi.
https://marinechereau.wixsite.com/photographer

9 août 2022
Je viens de lire Laure Adler dans Libé, et je découvre la CNaV, j'avais raté l’info ...
J'ai 72 ans passés et je me reconnais dans ce que vous proposez, alors’ let’s go !
J'habite près de Poitiers
A bientot
NB

9 août 2022
Bonjour, 
Bientôt finie la période quinqua pour moi, des parents vieillissants qu'il est difficile de maintenir à domicile par manque de soignants et de structures pour les accompagner, je suis intéressée à suivre vos travaux et m'exprimer aussi si vous le sollicitez.
Un grand bravo à vous pour cette initiative !
Cordialement
NB

8 août 2022
Pour ne pas vieillir idiots (ou un peu moins...), je vous rejoins.

3 août 2022
Un beau collectif de vieilles femmes et de vieux hommes ! 

J’ai toujours vécu avec des vieux, éduquée par mes grands-parents et bonne maman mon arrière grand-mère décédée à 100 ans. 

J’ai toujours eu un respect des vieilles et des vieux ! 

Pourquoi ? Parce qu’ils et elles ont dans leur regard un je ne sais quoi ? Parce qu’ils et elles 

sont notre mémoire ? Parce que sans eux notre jeunesse ne peut grandir ! 

Parce que les rides creusés par les années font de leur corps, des corps magnifiques ! Parce 

que ils et elles ont un humour à 3000 avec un regard sur le monde, une hauteur ! 

Parce qu’ils et elles prennent le temps ! 

Parce que BORDEL au lieu de les invisibiliser, de les foutre au placard, profitons d’eux et 

d’elles, enrichissons nous ensemble ! Grandissons ensemble ! 

Parce que juste j’aime les VIEUX ! 

J’ai 51, au regard du marché du travail je suis déjà une senior ! On pourrait dire que c’est un + d’être senior sur le marché du travail hein ! Qu’ils et elles vont apporter leur regard à la boite, leur prise de recul, leur ingéniosité !!! Ben naaaan c’est tout l’inverse : pas productif !!!!! 

Alors les vieux, les vieilles. Debout ! Debout ! Montrez-vous, inventez, imaginez ! 

Je veux vous voir, vous entendre ! 

Parce que juste je VOUS aime les vieux ! 

Et quand il y en a un qui part c’est tout un bout de notre histoire qui s’envole avec. 

Transmettez, donnez-nous de vous ! 

On a soif de vous sans que vous ne le sachiez ! 

Amusons nous ensemble, créons, recréons, dansons ! 

Parce que juste 

Je vous aime les vieux ! 

Et les VIEILLES aussi hein !! 

Stéphanie

3 août 2022
Bonjour, 
Née en 1963, je m'intéresse depuis quelques temps à la question des "vieux", qui me semblent les grands oubliés de notre société. J'ai pris connaissance de l'existence de votre structure, sans souhaiter pour l'instant devenir une militante de votre projet.
Je m'inscris à votre newsletter, mais je souhaiterais ne pas recevoir d'offres commerciales.
Bien à vous.
Corinne

29 juillet 2022
J’ai 68 ans je me sens très concerné, pour moi, pour mes proches, pour l’ensemble des citoyens, par la façon dont la société gère la prise en charge du vieillissement

28 juillet 2022
Bonjour 
Je suis dans un projet de création de colocation pour seniors sur la ville de Saintes (17). Je viens de signer le compromis et serai propriétaire fin Octobre ! Maison de 240 m2 et 4600m2 de terrain arboré de nombreux fruitiers.
Je recherche des informations pour mener à bien ce projet cher à mon cœur et pouvoir accueillir mes parents (96 et 94 ans ) Je souhaite également devenir correspondant pour la CNVA pour la Charente Maritime.
Je vous souhaite une très belle journée et merci encore d’exister pour nos 
vieux !
Bien à vous.
Jean-Claude 

27 juillet 2022
Bonjour,

Je suis très interéssée par votre démarche et je souhaite m'associer à votre mouvement.qui m'a été présenté par Raymond Monné votre correspondant 
en Gironde .
Je suis impatiente de recevoir des informations sur vos travaux
A bientôt
Françoise 

15 juillet 2022
Ayant travaillé à l aide sociale à l enfance il pourrait y avoir l aide sociale à la vieillesse avec différentes prestations de maintien à domicile d accueil temporaire ou tps plein avec un projet à plusieurs entrées dont l une pourrait être aussi une allocation aux enfants type alloc familiales pour s occuper du parent directement avec une surveillance par des travailleurs sociaux. Également une charte de droits et obligations pourrait être réfléchi à l intention des familles. Voilà quelques idées ce serait bien aussi d obliger les communes à réserver 
des logements pour les personnes âgées en fonction du nombre de retraités ds les programmes de construction 
Enfin je voudrais faire part de mon expérience vis à vis de l observation des oiseaux véritable outil anti vieillissement car cela mobilise ts les sens et la mémoire bonne journée
Annie

15 juillet 2022
Je salue l'existence de l'organisation CNaV, qui me semble tout à fait nécessaire.
Avec Régine Dhoquois, nous venons de publier "Ma vie en vieille et pour le droit d'en choisir la fin", Les Impliqués, 2022. Nous avons décrit ce qui nous arrivait et comment nous le vivions, en ne négligeant ni l'humour ni la légèreté.
A l'issue de ce travail, nous pensons qu'il y a plusieurs phases de la vieillesse avec leurs problèmes propres. 
La première vieillesse, où l'on ne se sent encore ni vieux ni vieille : elle nous est imposée par une société ultra compétitive. Se pose le problème idéologique, politique, économique de l'âge de la retraite.
La vraie vieillesse, avec ses maladies et ses handicaps, où le care tient une place de plus en plus grande. 
Le cas des maladies dégénératives et de la démence est particulièrement angoissant, dans la mesure où nous ne nous appartenons plus. La grande majorité d'entre nous voudrait l'éviter et se trouve piégée dans ces cercles de l'enfer moderne que sont les EVP (espaces de vie protégée) des EHPAD, en raison de la philosophie de La-Vie-Coûte-que-Coûte, quasi exclusive aujourd'hui, prônée par la Médecine et les Religions. 
Nous défendons le droit de décider par nous-mêmes du moment de terminer notre vie. Nous attendons avec intérêt les débats promis en janvier 2023 sur "la fin de vie".
Un appel est lancé aux penseurs, philosophes, artistes, poètes, humoristes, conteurs pour nous aider à réintégrer la mort dans une société de conscience et de liberté.
Jacqueline

14 juillet 2022
Mes félicitations à l'équipe active de parvenir si rapidement à élargir et à structurer le mouvement !
Wendula

14 juillet 2022
VIEILLIR DANS LE BIEN-ÊTRE…EST-CE POSSIBLE ?

Tentative pour expliquer, sinon justifier, un bilan de quatre vingt ans de bonheur partagé


Vieillir commence très tôt, dès le plus jeune âge. Mais, pendant une certaine période, celle de l’enfance et de la jeunesse (la vraie), on ne s’en aperçoit pas.

Au moment où la question se pose, nous sommes déjà installés dans le processus du vieillissement. Ce n’est pas grave puisque je m’en rends compte.

Mais alors, que faire ?
à suivre...

12 juillet 2022
RETRAITE


Ce texte ne se veut pas une simple page de littérature, mais plutôt une expression du « cœur » qui se

présente sommairement en quatre parties : le concept d’actif, l’émergence de la solidarité, la solidarité

comme clef de voûte d’un système social, enfin, quelques idées simples de mise en œuvre.

Le concept d’actif.
à suivre...



12 juillet 2022
Si ces quelques lignes vous intéressent pour animer des échanges ... 

Bien à vous 
Pierre - retraité professionnel 

L’eau et la vie*, vieux et société !

Je viens de terminer la lecture de T 10, La revue de la Tribune, Juin 2022, qui m’a été offerte par mon amie Ghislaine lors de son séjour à Saint Gildas des Bois : Pourquoi faut-il sauver l’eau ?
«Et puis un jour l’eau vint à manquer. On n’avait pas voulu y croire. On avait repoussé le moment où il aurait fallu affronter cette réalité. Enfin… «on»… en tout cas «nous» -car c’est bien du collectif dont il s’agit- savions...»
à suivre...

9 juillet 2022
Bonjour,
Tout d abord je tiens à vous remercier pour cette initiative.

Une amie m'a parlé du CNaV et les sujets que vous évoquez m' intéressent à plusieurs titres ( fille, citoyenne, et senior ou presque selon les références!).
Aussi je souhaite devenir membre et m associer à la réflexion , pour éventuellement tenter de faire bouger les lignes.....
Cordialement

7 juillet 2022
Une initiative qui m'interpelle et me tente.Faut il contacter les personnes localement pour connaître les initiatives en cours ,ou est ce la news letter qui nous informe?
Bonne soirée
réponse:  vous pouvez contacter directement un correspondant régional prés de chez vous, sinon vous recevrez les informations pas notre lettre d'information.

7 juillet 2022
J'ai 89 ans et je souhaite vieillir chez moi et participer à ce comité

6 juillet 2022
Bonjour,
D'abord merci de votre initiative et de votre travail.
Pourriez-vous me mettre en relation avec une personne susceptible de nous indiquer comment entrer en relation avec le CVS d'un EHPAD avant de faire le choix d'un établissement où inscrire un proche.
Cette piste d'information nous sera précieuse dans la mesure où l'ARS ne la considère pas comme confidentielle.
Merci par avance et bon courage. 
Cordialement. 

6 juillet 2022
Je viens de retrouver un ancien article du monde vous présentant et qui était en attente de lecture. C'est fait. Alors je participe.
Pour l'instant c'est bravo. Foncez....fonçons. Il y a du boulot. Merci.

6 juillet 2022
Par chance je suis dejà vieille (64,5 ans) et cultive l’art d’encore vieillir.
Réfléchir a l’avenir des vieux , au futur des vieilles m’intéresse.
A bientôt

5 juillet 2022
Bonjour , révoltée par la condition du vieux, je souhaite participer au CNAV et inventer ma propre vieillesse, comme je le souhaite en connection avec le monde.

5 juillet 2022
gardons à l'esprit de construire sans cesse un commun.

5 juillet 2022
Co-auteure de : “Ma vie en vieille et le droit d en choisir la fin”( Les impliqués 2022) avec Jacqueline Feldman, je suis intéressée par votre réflexion et par les pratiques nouvelles à inventer

4 juillet 2022
La Retraite. Un "état" à cocher dans les formulaires. Mise à plat de nos "professions". Une aubaine d'égalité pour faire émerger les "Je" hors pavane sociale. Un pilier majeur ce "je" que vous proposez au CNaV. Il y a une vie après la retraite... et des individus.
J'ai remarqué que nombre de vieille et de vieux "se bougent" parce qu'elles , ils transportent le poids de ce qu'ils n'ont pas pu faire ou ne peuvent pas faire pour leurs parents ou grands-parents. Une énorme angoisse collective. Un non dit au bord des lèvres, surtout après les révélations EPHAD. Le CNaV serait-il assez fort pour nous aider à dire et partager cela sans perdre son élan non mortifère? çà permettrait d'avancer sur soi-même en tant que "je" sujet, et de passer plus facilement et collectivement aux propositions.

3 juillet 2022
J’ai 76 ans et je me pose beaucoup de questions quant à mon « devenir » même si celui-ci est restreint dans la durée… je suis en bonne santé. J’avais dans le passé participé à un stage avec Marie de Hennezel sur l’art de bien vieillir, et j’avais beaucoup appris sur le processus intérieur… je vis en Allemagne et pour plein de raisons je souhaiterais trouver un chemin vers la France et faire le chemin qui me reste en pleine dignité et amitié.. je suis donc à la recherche d’idées et… de solutions. merci

3 juillet 2022
Ancien cadre d’action sociale aujourd’hui retraité et maire de mon village de 200 habitants en Lorraine… j’adhère aux valeurs portées par le CNAV et accepte de participer à des ateliers de réflexion…

3 juillet 2022
Bonjour,
j'ai connu le CNaV via une amie; c'est une super initiative ! J'espère pouvoir me joindre à vous rapidement pour de prochaines activités.
Bon dimanche,
Françoise

3 juillet 2022
Après la ferme aux 1000 vaches, l'Ehpad aux 300 vieux? comme insertion dans un quartier, on peut imaginer mieux!
Merci pour cette actualité.
Que vive le CNaV !

2 juillet 2022
Merci!! Voilà ce que j'ai vraiment envie de vous dire. merci!

2 juillet 2022
Bonjour à toutes et tous
merci pour le travail que vous avez commencé, je veux bien participer.
Je suis entré en situation de retraite en 1997 après quarante années de carrière, des manivelles d’un tour de production à patron d’une petite entreprise de droguerie détail et gros.
J’ai consacré trois années, 1997-2000 dans un temps d’apprentissage, comme pour ma première carrière, à l’université, pour un DU santé et un DU Droits. 
J’ai créé « retraité professionnel » car je voulais mener ma retraite comme une seconde carrière, dans une profession, « chercheur autodidacte » pour ne gêner personne ; une spécialité : « la retraite et le long temps de vieillissement » 
Je développe « l’élaboration du projet de retraite et long vieillissement dans une société mondiale où nous sommes toujours plus nombreux et plus âgés ».
Je suis engagé pour le climat, le développement des territoires, les relations humaines et sociétales…
Ces vingt cinq premières années m’ont appris que l’une des préoccupations parmi les plus essentielles dans notre société était d’anticiper. 
J’ai également compris que cette société de plus en plus complexe et compliquée fait que certains ne comprennent plus, abandonnent, ne participent plus. C’est contraire à une société de démocratie. 
Je travaille sur l’ouverture d’une « Chaire citoyenne* » un lieu d’échanges de savoirs, d’expériences de projets, où la chaire est occupée par un citoyen qui veut s’exprimer, afin de partager pour multiplier les connaissances. 

Si cela vous intéresse je peux compléter ces premières lignes 
Bien à vous, amitiés

Pierre
retraité professionnel 

* j’ai utilisé « Chaire » un peu par provocation.

2 juillet 2022
Spécialiste de l'étude des vieillissements et de la vieillesse (les défis du vieillissement, la vieillesse n'est pas une maladie, La découverte, 2002 ; La perte d'autonomie un nouvel enjeu de société l'harmattan 2012), je suis vieux moi-même et passe de l'analyse théorique au vécu. Je serai heureux de contribuer à votre mouvement car je ne pense pas que les politiques et les idées dominantes des experts (médicalisation de la vieillesse) puissent permettre d'avancer pour changer les représentations de la vieillesse et du vieillissement. Je suis hostile à la notion du bien vieillir qui revient à nier son propre vieillissement et je pense que bien vieillir c'est l'accepter dans toutes ses dimensions. Il est temps que les vieux s'emparent des questions qui les concernent en évitant toutefois de tomber dans une certaine forme de corporatiste. Bien cordialement
Pierre